Vague de froid: un maire belge fait arrêter les SDF pour les faire dormir au chaud

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 26 février 2018 - 17:52
Image
Un SDF dort à dans la rue à Paris, le 16 janvier 2017
Crédits
© MARTIN BUREAU / AFP/Archives
Le bourgmestre d'Etterbeek fait "arrêter" les SDF pour les protéger du froid.
© MARTIN BUREAU / AFP/Archives
Face à la vague de froid qui s'abat actuellement sur la Belgique, le bourgmestre d'Etterbeek, Vincent De Wolf, a pris une ordonnance imposant l’arrestation des SDF qui refuseraient d'intégrer un lieu d'hébergement. Elle doit rester en vigueur jusqu'au 8 mars prochain et pourra être prolongée si nécessaire.

La Belgique n'est pas épargnée par la vague de froid. Par conséquent et face aux températures très basses attendues dans les prochains jours, le bourgmestre d'Etterbeek, Vincent De Wolf, a pris un arrêté municipal imposant l’arrestation des SDF. Ainsi, depuis vendredi 23 au soir, "toute personne sans abri, indépendamment de son consentement, doit être emmenée au chauffoir communal afin d’y être protégée", est-il écrit sur le site Internet de la commune.

D'après les premiers éléments rapportés, un médecin doit être consulté dès leur prise en charge afin d’évaluer leur état de santé et le risque sur leur sécurité si, en raison des conditions climatiques du moment, ils retournaient en extérieur: "Sauf avis favorable du médecin, la personne sans-abri doit être retenue jusqu’au lendemain matin" car les températures nocturnes, qui peuvent descendre jusqu'à -10°C avec des ressenties plus basses encore, "augmentent gravement le risque d’hypothermie et de décès".

L'ordonnance, qui autorise donc l'arrestation des SDF qui mettent "leur propre sécurité en danger en refusant d'être hébergés au sein d'un lieu d'hébergement", fait effet jusqu'au 8 mars prochain et pourra être prolongée si les conditions météorologiques ne s'améliorent pas. Elle est en vigueur de 20h à 7h. 

Lire aussi - Un froid sibérien règne sur l'Europe, de Moscou à Paris

Et comme le rappelle un communiqué publié sur le site internet de la commune, "le Bourgmestre d’une commune et les services de police ont l’obligation d’assurer la sécurité publique et de porter assistance à toute personne en danger" en vertu de la loi communale et de la loi sur la fonction de police.

En France, le plan "grand froid" a été déclenché dans 37 départements, permettant d'ouvrir plus de 3.100 places temporaires d’hébergement supplémentaires pour les sans-abri.

À LIRE AUSSI

Image
Un employé de RTE, le gestionnaire du réseau de transport d'électricité, travaille sur un pylone électrique à Villeneuve-d'Ascq le 10 février 2017
Froid: "pas d'inquiétude particulière" sur l'alimentation électrique
RTE, le gestionnaire du réseau de transport d'électricité, a indiqué lundi n'avoir "pas d'inquiétude particulière" sur l'alimentation électrique, en dépit de la vague ...
26 février 2018 - 11:29
Lifestyle
Image
Les rives gelées de l'Elbe, le 26 février 2018 à Dresde, en Allemagne
De Moscou à Paris, l'Europe grelotte sous un froid sibérien
La vague de froid sibérien qui s'est abattue sur le continent européen devrait encore s'accentuer mardi, après avoir fait au moins dix morts depuis trois jours.- Franc...
26 février 2018 - 14:26
Lifestyle
Image
Un sans-abri de 35 ans est probablement mort de froid à Valence où le thermomètre est descendu jusqu'à -3 degrés dans la nuit de samedi à dimanche
Un SDF probablement mort de froid à Valence
Un sans-abri de 35 ans a été retrouvé mort dimanche matin par ses deux camarades d'infortune, probablement en raison du froid, à Valence où le thermomètre est descendu...
25 février 2018 - 14:17