Val-d'Oise: un héros sans-papiers obligé de quitter le territoire

Val-d'Oise: un héros sans-papiers obligé de quitter le territoire

Publié le 04/06/2018 à 08:04 - Mise à jour à 08:07
©Frédéric Bisson/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Aymen, un jeune homme de 25 ans sans-papiers, qui a sauvé deux enfants d'un incendie en 2015, a été prié par la préfecture du Val-d'Oise de quitter le territoire. Il a contesté cette décision en justice et son avocate a lancé un appel à Emmanuel Macron pour que son client soit traité comme Mamoudou Gassama, le héros de Marx-Dormoy.

"Quelle malchance de ne pas avoir été filmé". Me Philippine Parastatis, avocate d'un jeune homme de 25 ans, sans-papiers, a lancé dimanche dans Le Parisien un appel au président Emmanuel Macron "pour qu'il (lui) explique comment hiérarchiser les actes de bravoure".

Car son client, un certain Aymen, a sauvé deux enfants d'un incendie, avec l'aide de deux amis, à Fosses dans le Val-d'Oise en avril 2015. Et au contraire de Mamoudou Gassama (qui a escaladé un immeuble à mains nues pour empêcher un petit garçon suspendu dans le vide de tomber de cinq étages), il n'a pas vu sa situation régularisée.

Bien au contraire, il lui a été demandé de quitter le territoire. Une décision prise par le préfet du Val-d'Oise, qui n'a pas retenu l'acte de bravoure et assure que sa décision est totalement légale.

Lire aussi: Le "héros" malien Mamoudou Gassama a été régularisé

Retour sur l'acte héroïque d'Aymen, et de Johnny et Amiss, ses amis. Le 10 avril 2015, les trois jeunes hommes marchent dans la rue, près de la gare de Fosses, quand ils entendent une mère de famille appeler à l'aide.

Un incendie s'est déclenché dans la cuisine de son appartement. Dans la panique, elle n'a pas trouvé ses enfants et est sortie sur le trottoir pour chercher de l'aide.

En arrivant à sa hauteur, Aymen, Johnny et Amiss décident de braver les flammes et entrent dans le logement, trouvent rapidement les deux petits garçons, âgés de 19 mois et 4 ans, dans leur chambre et s'organisent.

Deux d'entre eux saisissent les enfants et les ramènent à leur mère pendant que le troisième parvient à éteindre l'incendie avant qu'il ne se propage au reste de l'immeuble.

Les trois hommes ont quitté les lieux après le sauvetage et la mère de famille, qui n'avait pris ni leur nom ni leurs coordonnées, a lancé un appel pour les retrouver et les remercier. Ils ont tous les trois reçu la médaille de la ville de Fosses pour "acte de bravoure" des mains du maire Pierre Barros.

Ce dernier a d'ailleurs intercédé en la faveur d'Aymen pour que sa situation soit régularisée. Mais en janvier dernier, le préfet du Val-d'Oise a décidé de s'y opposer.

Le héros de l'ombre a fait appel à une avocate et a contesté l'OQTF (Obligation de quitter le territoire français) devant le tribunal administratif de Cergy-Pontoise.

La préfecture du Val-d'Oise a concédé que si l'acte de bravoure est avéré, et qu'Aymen a joué un rôle capital dans le sauvetage de ces deux petits garçons, son cas serait réétudié.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un jeune sans-papiers de 25 ans, qui avait sauvé des enfants d'un incendie en 2015, à Fosses (Val-d'Oise), n'a pas vu sa situation régularisée et va devoir quitter le territoire.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-