Val-de-Marne: soupçonné d'avoir agressé sa compagne à la hache, un homme placé en garde à vue

Val-de-Marne: soupçonné d'avoir agressé sa compagne à la hache, un homme placé en garde à vue

Publié le 24/05/2017 à 12:31 - Mise à jour à 12:47
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Soupçonné d'avoir agressé sa compagne à coups de hache à leur domicile d'Orly (Val-de-Marne), un homme de 54 ans a été placé en garde à vue au commissariat de Choisy-le-Roi. Hospitalisée, la victime présentait plusieurs plaies, notamment à l'arrière du crâne et sur le front.

La querelle de couple aurait dégénéré. Soupçonné d'avoir violemment agressé sa compagne à coups de hache à leur domicile d'Orly (Val-de-Marne), un homme de 54 ans a été placé mardi 23 en garde à vue. Les faits se sont déroulés le matin même. Prévenus d'une agression au niveau du complexe sportif Jean-Mermoz, les policiers se sont rapidement rendus sur les lieux. Et sur place, ils ont trouvé l'agresseur présumé, maîtrisé par un passant.

Agée d'une trentaine d'années, la victime, elle, se trouvait dans un gymnase et présentait plusieurs plaies, notamment à l'arrière du crâne et sur le front. Par conséquent, elle a été hospitalisée à l'hôpital de Villeneuve-Saint-Georges et serait désormais hors de danger.

Selon les premières informations divulguées, il s'agirait d'un différend familial. L'enquête a été confiée au commissariat de Choisy-le-Roi et devrait, dans les prochains jours, faire toute la lumière sur les circonstances précises de ce drame.

Ce n'est pas la première fois ces dernières semaines qu'une agression à la hache a lieu. En mars dernier, un homme de 24 ans, exaspéré par la nuisance sonore, avait frappé son voisin de plusieurs coups de hache. Blessée au genou au pied et au bras, la victime avait été transférée au centre hospitalier d’Alençon et s'était vue prescrire dix jours d’incapacité temporaire de travail (ITT). Son agresseur, lui, avait été jugé peu de temps après pour violences volontaires par le tribunal correctionnel d'Alençon. Il a été condamné à huit mois de prison ferme. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'homme a été placé en garde à vue.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-