Val-de-Marne: un chauffeur de bus et un passant font fuir les agresseurs d’une femme enceinte

Val-de-Marne: un chauffeur de bus et un passant font fuir les agresseurs d’une femme enceinte

Publié le 06/12/2014 à 15:48 - Mise à jour à 15:57
©Gile Michel/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): MM
-A +A

Une jeune femme enceinte de 5 mois a été agressée, jeudi 4, dans le Val-de-Marne. Fort heureusement, l’intervention des passants et d’un chauffeur de bus a mis en fuite les agresseurs.

C’est la belle histoire du jour. Une jeune femme enceinte de cinq mois et demi a été violemment agressée au Plessis-Trévise (Val-de-Marne), rapporte Le Parisien, mais elle a pu compter sur l'aide des passants, qui, n’écoutant que leur courage, ont mis en fuite les deux agresseurs.

Jeudi dernier au soir, une jeune femme enceinte s’arrête au bas de son immeuble pour décharger ses courses de sa voiture. Deux hommes se précipitent vers elle, le visage à moitié camouflé. Sur le moment, elle s’imagine qu’ils veulent lui donner un coup de main. Mais il n’en est rien: les deux jeunes âgés de 22 et 23 ans l’agressent violemment. La jeune femme reçoit alors un violent coup de pied dans le ventre de la part d’un de ses agresseurs alors que l’autre sort un couteau.

Les deux hommes exigent que la femme leur remette les clés de son véhicule en la menaçant de "tuer son bébé".  Heureusement, avant l’agression, la jeune femme de 27 ans avait fait signe à un de ses voisins de descendre pour l’aider à ranger ses courses. Celui-ci arrivé sur place tente courageusement de s’interposer et les deux hommes essayent alors de s’enfuir avec la voiture. Mais aucun des deux ne parvient à la démarrer, "car c’est un système d’allumage particulier", rapporte la jeune femme dans les colonnes du journal.

Entre-temps, un bus se met en travers de la route pour empêcher les voleurs de prendre la fuite avec la voiture et d’autres passants prêtent main forte à la jeune femme. Les agresseurs prennent alors leur jambes à leur cou, mais sont rattrapés plus tard par la police et placés en garde à vue.

Fort heureusement, après que des examens ont été pratiqués sur la jeune femme par les urgences du centre hospitalier intercommunal de Créteil, le bébé se porte bien. Et c’est bien cela l’essentiel. 

Auteur(s): MM

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les agresseurs de la jeune femme ont été placés en garde à vue.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-