Val-de-Marne: un pédophile accompagné d'un enfant de 8 ans arrêté par des passants à Valenton

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Val-de-Marne: un pédophile accompagné d'un enfant de 8 ans arrêté par des passants à Valenton

Publié le 21/03/2017 à 11:26 - Mise à jour à 11:40
©Google Street View
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un homme de 47 ans a été convoqué lundi pour "tentative d'agression sexuelle sur un mineur de 15 ans par personne agissant sous l'emprise manifeste de produits stupéfiants". Vendredi, deux jeunes habitant de la ville de Valenton, dans le Val-de-Marne, l'avaient surpris avec un enfant dans un parc de la ville.

En fin d'après midi vendredi 17, deux jeunes habitants de la ville de Valenton, dans le Val-de-Marne, ont surpris un homme de 47 ans à "la dégaine de junky" en train d'agresser un enfant de 8 ans dans un parc de la ville.

Julien et Sofiane se promenaient dans le parc Jacques Duclos lorsqu'ils ont aperçu un homme et un petit garçon à l'intérieur d'une grotte, repère habituel de squatteurs en tout genre. "On a tout de suite compris que ce n'était pas un parent" a expliqué Julien au Parisien. De plus, son cousin, éducateur dans la commune a rapidement reconnu l'enfant.

Selon Le Parisien, le petit garçon était assis pantalon baissé sur un canapé, présent dans la grotte, avec le suspect. Les deux jeunes témoins de la scène ont immédiatement voulu arrêter l'homme et après une bagarre, le suspect a été immobilisé sur un banc d'une rue voisine. Ainsi, le suspect aurait seulement eu le temps de toucher la cuisse de l'enfant.

Si les deux jeunes ont encore des marques de coups au visage, ils s'inquiètent plus pour le petit garçon. Ainsi, les deux cousins se sont rendus aux tribunal de Créteil lundi 20 pour assister à l'audience du suspect.

L'enfant lui est retourné à l'école dès le lundi, comme si de rien n'était, "ça va" a expliqué sa mère pudiquement.

Le suspect, arrêté en possession de quinze grammes de cannabis, a lui dû répondre de "tentative d'agression sexuelle sur un mineur de 15 ans par personne agissant sous l'emprise manifeste de produits stupéfiants" et lorsque le magistrat lui a demandé si pendant sa détention il risquerait de ressentir le manque de produits stupéfiants, l'homme a répondu par l'affirmatif.

Multirécidiviste, il a déjà été en prison pour les mêmes méfaits. Il a été écroué et sont procès a été renvoyé au 25 avril prochain.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'agression s'est déroulé dans le parc Jacques Duclos, très fréquenté des enfants.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-