Val-de-Marne: une mère défenestrée, ses deux enfants retrouvés morts dans l'appartement familial

Auteur(s)
RT
Publié le 25 mai 2015 - 16:50
Image
Police nationale photo d'illustration uniforme
Crédits
©Pol Emile/Sipa
Dans le Val-de-Marne, la police a découvert une mère et ses deux enfants morts ce lundi 25 mai au matin.
©Pol Emile/Sipa
Ce lundi, la police a découvert le corps d'une femme de 38 ans défenestrée au pied de son immeuble dans le Val-de-Marne, ainsi que ses deux jeunes enfants morts dans l'appartement familial. Selon les premiers éléments de l'enquête, la mère pourrait les avoir tués à l'arme blanche avant de mettre fin à ses jours.

Horreur à Villeneuve-Saint-Georges, dans le Val-de-Marne où une jeune femme et ses deux enfants âgés de six mois et cinq ans ont été retrouvés morts ce lundi matin. Le service départemental de la police judiciaire du Val-de-Marne est saisi de l'enquête.

Ce matin, vers 10h30, après qu’une femme de 38 ans a chuté de quatre étages depuis la fenêtre de son appartement, avenue Anatole-France, un habitant de la résidence, pompier de métier, se précipite pour lui prodiguer les premiers soins alors qu’il est de repos, rapporte le quotidien Le Parisien. En vain. Quelques instants après, la police et les secours, alertés par un passant, arrivent à leur tour et retrouvent la victime morte, présentant d’importantes plaies au cou et au thorax, selon une source judiciaire.

Puis, pénétrant dans l’appartement familial dont la fenêtre était encore ouverte, les forces de l’ordre "ont fait la terrible découverte des deux enfants", morts tous les deux, a témoigné Yvan Assioma, du syndicat policier Alliance, à BFMTV. A côté de l’une des petites victimes, se trouvait notamment un couteau. 

Selon les premiers éléments de l’enquête, la mère, proche de la quarantaine, pourrait donc avoir tué ses deux enfants à l’arme blanche avant de se défenestrer, a indiqué une source policière. Le parquet de Créteil recommande toutefois de rester prudent avant d’en savoir plus. On ignore par exemple encore si une quatrième personne était présente dans l’appartement au moment du drame.  

Selon les informations du Parisien, la mère et ses enfants, nés de pères différents, étaient appréciés de leurs voisins. 

 

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don