Val-d'Oise: un adolescent invente une agression inspirée de l'affaire Théo

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Val-d'Oise: un adolescent invente une agression inspirée de l'affaire Théo

Publié le 21/02/2017 à 12:02 - Mise à jour à 12:23
©Philippe Huguen/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un adolescent de 14 ans a déclaré vendredi avoir été agressé par plusieurs policiers à Argenteuil dans le Val-d'Oise. Mais il a par la suite avoué que ses déclarations, inspirées par l'affaire Théo, étaient fausses.

Un garçon de 14 ans a été placé en garde à vue lundi 20 à Argenteuil dans le Val-d'Oise. Vendredi 17, il avait assuré avoir été agressé par trois policiers avant de revenir sur ses accusations deux jours plus tard.

Actuellement en garde à vue au commissariat d'Argenteuil le jeune garçon sera présenté à un juge pour enfants du tribunal de grande instance de Pontoise pour "dénonciation de délit imaginaire" il a été mis en examen mais reste en liberté.

Vendredi 17 au soir, le garçon s'était présenté avec sa mère au commissariat. Il disait avoir été victime de violences policières et accusait trois policiers de la brigade anti-criminalité (BAC) de l'avoir passé à tabac au court d'un contrôle d'identité. Il avait en effet des marques de coups au visage mais s'était évanoui avant de pouvoir faire sa déposition, il avait alors été transporté à l'hôpital.

Samedi 18, il est retourné au commissariat pour fournir aux enquêteurs une description détaillée de chacun des agents en cause et cette description correspondait effectivement à des agents de la BAC d'Argenteuil. L'adolescent a donc été pris au sérieux.

Mais, un peu plus tard, alors qu'on lui a demandé d'identifier ses agresseurs, il a été incapable de les reconnaitre. Les enquêteurs ont alors commencé à douter de lui.

Ce n'est que dimanche 19 que le jeune homme avouera avoir menti en s'inspirant de l'affaire Théo, survenue le 2 février dernier: il a déclaré vouloir éviter que ses parents apprennent qu'il s'était battu avec des jeunes du quartier.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'adolescent aurait cherché à cacher une bagarre à ses parents.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-