Val d'Oise: une policière en civil insultée et frappée devant sa mère à Franconville

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 28 octobre 2016 - 19:45
Image
Un policier de dos.
Crédits
©Bohac Yann/Sipa
La policière n'était pas en service quand elle a été frappée.
©Bohac Yann/Sipa
Agression brutale dans la commune de Franconville en banlieue parisienne. Un homme a frappé une policière en civil qui effectuaient des achats en famille. Il a été jugé en comparution immédiate.

Connaissait-il le métier de sa victime? C’est toute la question dans cette affaire de lâche agression d’un homme sur une femme policière, en dehors de ses heures de service et alors que celle-ci déambulait en civil.

Mercredi 28 octobre, à Franconville, dans le Val d’Oise, la fonctionnaire de police faisait ses courses en compagnie de sa mère, sans que rien dans sa tenue ne puisse laisser penser à son occupation professionnelle. Elle aurait été reconnue, au cours de ses achats, par plusieurs individus. Selon l’AFP, c’est un groupe qui l’aurait insulté. Mais le parquet a précisé, contrairement à une première information, seulement un homme s’est détaché du groupe pour aller frapper la victime, devant sa mère. Des coups qui ont provoqué un jour d’Incapacité totale de travail (ITT).

L’agresseur a été jugé en comparution immédiate. Devant la justice, il a affirmé ne pas savoir que sa victime faisait partie des forces de l’ordre, alors qu’il était accusé de "violences sur personne dépositaire de l'autorité publique avec ITT inférieure à huit jours" et "menaces de mort sur personne dépositaire de l'autorité publique". Des faits qui sont passibles de cinq ans de prison ferme.

Les faits s’inscrivent dans un contexte tendu depuis l’agression de policiers à Viry-Châtillon au cocktails Molotov où deux fonctionnaires ont été gravement brûlés. Un fait divers qui a déclenché une vague de protestations idédites parmi les forces de police.

L’homme a finalement écopé de six mois de prison ferme à l’issue de l’audience vendredi 28 dans l’après-midi.

 

À LIRE AUSSI

Image
Policiers agressés Viry-Châtillon hommage
Attaque de Viry-Châtillon: 500 policiers manifestent leur "ras-le-bol" sur les Champs-Elysées
Dix jours après l'attaque de Viry-Châtillon, environ 500 policiers ont perturbé la circulation sur le rond-point des Champs-Elysées vers 1 heure du matin avant de se d...
18 octobre 2016 - 10:07
Société
Image
Les urgences.
Viry-Châtillon: la policière sortie d'hôpital, l'état de son collègue gravement brûlé "en voie d'amélioration"
Mardi, la policière blessée dans l'attaque au cocktail Molotov du 8 octobre à Viry-Châtillon dans l'Essonne est sortie de l'hôpital. Son collègue très grièvement brûlé...
19 octobre 2016 - 13:43
Société