Val-d'Oise: la dispute dégénère, il tue sa mère et tente de lui trancher la tête avec une feuille de boucher

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Val-d'Oise: la dispute dégénère, il tue sa mère et tente de lui trancher la tête avec une feuille de boucher

Publié le 13/07/2017 à 09:06 - Mise à jour à 09:14
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un jeune homme de 29 ans a commis l'irréparable mardi 11. Lors d'une dispute avec son beau-père, il se saisira d'une feuille de boucher et massacrera sa mère, avant d'essayer de décapiter son cadavre.Il a été arrêté au cours d sa fuite, et souffrirait de troubles psychiatriques.

Le drame a pour origine une dispute familiale. Mais celle qui a secoué cette maison de la Frette-sur-Seine, dans le département du Val-d'Oise, a dégénéré en boucherie à l'état pur.  Un jeune homme de 29 ans a été arrêté mardi 11, alors qu'il était en fuite. Il est accusé d'avoir tué sa mère un peu plus tôt dans la journée en la décapitant à l'aide d'une feuille de boucher.

Tout a commencé peu avant 13 heures. Le suspect se dispute avec le compagnon de sa mère, une ancienne institutrice reconvertie dans la rénovation de meubles. Des coups sont échangés. Pour une raison encore mal définie, le jeune homme se saisit d'une feuille de boucher et frappe sa mère. Cette dernière, mortellement touchée s'effondre au sol et son fils va commencer à s'acharner sur la malheureuse en essayant de lui sectionner la tête en s'y prenant à plusieurs reprises.

Après ce massacre, l'homme (qui réside habituellement chez son père biologique à Herblay) saute dans la voiture de son beau-père, une Peugeot 206, et file direction Paris. Les secours sont prévenus, mais ils ne peuvent que constater la mort de la malheureuse victime, âgée d'une cinquantaine d'années, égorgée de la main de son fils.

Deux heures plus tard, en plein après-midi, le véhicule est repéré sur le Champ-de-Mars et le jeune homme est appréhendé alors qu'il se trouvait au pied de la tour Eiffel.

Selon les premiers éléments de l'enquête, la victime et son compagnon allait déménager dans quelques jours pour s'installer dans le sud de la France, bien que l'on ignore si c'est cette question qui a déclenché la dispute. Le jeune souffrirait de troubles psychiatriques sérieux qui auraient pu justifier son passage à l'acte, mais les faits n'ont pas encore été confirmés. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'homme a été arrêté par la police deux heures après les faits.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-