Val-d'Oise: une femme battue sauvée grâce à un SOS lancé par la fenêtre

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Val-d'Oise: une femme battue sauvée grâce à un SOS lancé par la fenêtre

Publié le 07/06/2018 à 11:01 - Mise à jour à 11:22
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Une femme victime de violences conjugales a été sauvée samedi soir après avoir lancé un appel à l'aide par la fenêtre de son domicile à Franconville. Le mari a pu être interpellé par les policiers. Il était sous l'emprise de l'alcool au moment des faits.

Une femme battue a pu être sauvée samedi 2 au soir à Franconville, dans le Val-d'Oise, grâce à un appel à l'aide qu'elle a elle-même lancé. Cette trentenaire victime de violences conjugales a jeté par la fenêtre un bout de papier sur lequel elle avait écrit "SOS appelez la police SVP! 8e porte gauche".

Et c'est une passante qui a découvert ce mot au pied de l'immeuble vers 19h30. A sa lecture, la femme a immédiatement appelé la police.

Une patrouille est donc intervenue à l'adresse indiquée quelques minutes plus tard, dans la rue Pierre-et-Marie-Curie.

A voir aussi: Violences conjugales - elle est battue pendant 56 ans, son mari condamné

"Il s’agit d’un concours de circonstances exceptionnel. La victime a pu écrire de façon distincte l’agression dont elle faisait l’objet. Et la passante a eu la présence d’esprit de récupérer le papier et d’appeler", a expliqué Eddy Sid, le porte-parole du syndicat Unité-SGP Police d’Ile-de-France à BFMTV.

C'est le mari de la victime qui a ouvert la porte aux forces de l'ordre qui ont alors découvert la femme de 34 ans en état de choc.

Le mari de la victime, lui âgé de 49 ans, a été interpellé par les policiers et conduit au commissariat d'Ermont-Eaubonne. Il a été placé en cellule de dégrisement, puisqu'il était alcoolisé au moment des faits, avant de terminer en garde à vue.

La victime de 34 ans a été prise en charge: elle présente de nombreux hématomes, à l'épaule et au bras gauche notamment, et s'est plainte de fortes douleurs abdominales.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une femme battue a pu être sauvée grâce à un bout de papier qu'elle a lancé par sa fenêtre.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-