Valence: des militaires ouvrent le feu sur une voiture qui leur fonçait dessus

Valence: des militaires ouvrent le feu sur une voiture qui leur fonçait dessus

Publié le 01/01/2016 à 18:18 - Mise à jour à 18:32
©Romuald Meigneux/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Des militaires du dispositif Vigipirate "Sentinelle" ont ouvert le feu sur une voiture qui leur fonçait dessus près de la mosquée de Valence ce vendredi après-midi.

Grande confusion autour de la mosquée de Valence dans la Drôme. Un homme a foncé ce vendredi 1er dans l"après-midi en voiture, une Peugeot 307 immatriculée en Savoie, sur un militaire posté devant le lieu de culte dans le cadre du dispositif "Sentinelle", rapporte la préfecture. Le forcené a été grièvement blessé au bras et à la jambe. Selon BFMTV, son pronostic vital n'est pas engagé. Le soldat visé lui a tiré à deux reprises dessus, voyant qu'il refusait de s'arrêter.  

Selon Le Dauphiné Libéré, le véhicule s'est attaqué à non pas un militaire mais quatre, tous légèrement blessés après avoir été bousculés et être tombés. L'un d'entre eux a été plus sévèrement touché par le véhicule et a été blessé au genou et au tibia.  

Une balle perdue a également blessé un passant, touché à un mollet. Le chauffeur n'avait pas ses papiers sur lui et les enquêteurs n'ont pas encore déterminé son identité. Rien de significatif n'a été trouvé dans le véhicule. Les experts de la police technique et scientifique recherchent les étuis de projectiles à proximité de la voiture qui aurait foncé sur les militaires afin d'effectuer des analyses balistiques.

"Les responsables et les fidèles de la mosquée de Valence sont profondément choqués par cet acte. Le dispositif et les soldats chargés de la protection de la mosquée sont appréciés des fidèles et nous dénonçons avec la plus grande fermeté cette agression contre ceux dont la mission est d’assurer notre sécurité", ont fait savoir les autorités de la mosquée.

"Il s'agit d'une attaque inqualifiable. On est tous extrêmement choqués. Cette mosquée est calme et modérée, sans souci. Je veux apporter tout mon soutien aux militaires et saluer leur sang-froid", a déclaré Nicolas Daragon, maire LR de Valence, qui est sur place.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le conducteur d'une voiture a foncé sur un convoi militaire du dispositif Vigipirate "Sentinelle", près de la mosquée de Valence (image d'illustration).

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-