Vannes: un bidon d'acide explosif dans un lycée, les démineurs interviennent

Vannes: un bidon d'acide explosif dans un lycée, les démineurs interviennent

Publié le 12/06/2018 à 10:55 - Mise à jour à 11:07
©Denis Charlet/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Les démineurs sont intervenus ce mardi matin un lycée Saint-Paul de Vannes (Morbihan) pour procéder à la destruction d'un bidon contenant une substance hautement explosive. Le récipient rempli d'acide picrique, au pouvoir de destruction comparable au TNT, a été découvert par des professeurs au milieu d'autres produits utilisés en cours de chimie.

Les cours ont été annulés ce mardi 12 au lycée Saint-Paul de Vannes (Morbihan) pour permettre aux démineurs d'intervenir. La veille, un bidon contenant une substance hautement explosive a été découvert dans un laboratoire de physique-chimie.

Il s'agit d'acide picrique, qui peut se présenter sous forme solide (cristaline) ou liquide s'il est dilué dans de l'eau pour le rendre plus stable. Outre ses propriétés corrosives, l'acide picrique peut provoquer des explosions d'une puissance comparable à celle du TNT à quantité équivalente. Il a d'ailleurs été utilisé dans certains obus durant la Première guerre mondiale.

Lorsque cette substance se trouve à l'état solide, un simple choc ou une mauvaise manipulation peut provoquer sa détonation, rappelle Ouest France, c'est pourquoi elle est généralement transportée à l'état liquide, forme sous laquelle elle reste dangereuse.

Lire aussi: Seine-et-Marne - un véhicule suspect neutralisé devant un centre commercial

Le bidon en question a été découvert lundi 11 au soir, posé au milieu de plusieurs dizaines d’autres produits, sur des paillasses, par des professeurs qui souhaitaient faire un peu de rangement. On ignore cependant dans quelles conditions un tel produit -qui n'a visiblement rien à faire dans une école- a pu se retrouver au milieu du stock d'un lycée ou depuis combien de temps il se trouvait là.

Par précaution, l'établissement scolaire a été fermé ce mardi pour permettre aux démineurs de procéder à la destruction du bidon, laquelle devait intervenir dans la matinée. Le maire avait prévenu qu'il mettrait une salle à disposition pour accueillir les élèves n'ayant pas été prévenus à temps.

 

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




On ignorait ce mardi depuis combien de temps ce bidon d'acide picrique se trouvait dans le lycée.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-