Var: le moine confondu avec Xavier Dupont de Ligonnès témoigne

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Var: le moine confondu avec Xavier Dupont de Ligonnès témoigne

Publié le 15/01/2018 à 08:00 - Mise à jour à 08:02
© JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Une vaste opération de police a eu lieu dans un monastère du Var, à Roquebrune-sur-Argens, mardi dernier. Un homme ressemblant à Xavier Dupont de Ligonnès a été aperçu. Il s'agissait en réalité d'un moine, qu'un témoin a pris pour l'homme recherché depuis 2011 et le meurtre de sa famille.

Dans le monastère de Notre-Dame-de-Pitié à Roquebrune-sur-Argens, dans le Var, une animation peu commune a régné mardi 9 janvier dernier. Des dizaines de policiers ont perquisitionné les lieux pendant des heures, fouillant le paisible édifice pièce après pièce. Pourquoi? Deux fidèles des lieux ont alerté les autorités après avoir cru voir Xavier Dupont de Ligonnès lors d'un office religieux fin 2017.

L'homme qui est suspecté d'avoir tué sa femme et ses quatre enfants en avril 2011 à Nantes, et qui est depuis introuvable, insaisissable, a été en réalité confondu avec un moine, le frère Jean-Marie Joseph, qui s'est confié à LCI après cette vaste opération de police.

Voir aussi: Xavier Dupont de Ligonnès - le profil inquiétant d'un père de famille fervent chrétien et commercial raté

L'homme religieux, prieur en ces lieux depuis juin 2017, a donné son entière coopération aux forces de l'ordre, ouvrant toutes les portes. "Je voulais que tout soit clair pour les forces de l'ordre, qu'il n'y ait aucun doute.  Et il n’y avait ni Dupont de Ligonnès, ni sosie chez nous", a-t-il expliqué.

Car c'est en effet une vague ressemblance avec le tueur présumé qui est à l'origine de cet imbroglio. "J’ai appris par la suite que les fidèles qui avaient alerté les forces de l’ordre avaient cru reconnaître Xavier Dupont de Ligonnès dans un moine… Et c’est moi, d’après les policiers, que l’on a pris pour ce monsieur. Je suis tombé des nues. (…) Je ne lui ressemble pas du tout", a-t-il par la suite déclaré.

S'il concède comprendre le besoin des autorités de vérifier ce genre d'information, le frère Jean-Marie Joseph a toutefois trouvé le dispositif exagéré. "Je trouve que c’est beaucoup d’argent dépensé pour rien. Vingt policiers, c’est quand même beaucoup. Cette opération n’avait pas besoin d’être aussi spectaculaire".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un moine a été confondu avec Xavier Dupont de Ligonnès mardi dernier, erreur menant à une vaste opération de police dans un monastère du Var.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-