Var: un petit village envahi et dégradé par des touristes après une publication Facebook

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Var: un petit village envahi et dégradé par des touristes après une publication Facebook

Publié le 03/04/2019 à 16:35 - Mise à jour à 16:37
©Bienvenue à Marseille/Facebook
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Les sources du petit village de Nans-les-Pins, dans le Var, sont prises d'assaut par des touristes peu scrupuleux à chaque week-end depuis deux semaines. Après une publication Facebook vantant la beauté des sources de l'Huveaune, des centaines de personnes s'y sont pressées, ne respectant pas les lieux.

Le week-end arrive à grand pas et les habitants du petit village de Nans-les-Pins, dans le Var, craignent qu'à nouveau des touristes affluent dans la commune. Il y a deux semaines, la page Facebook "Bienvenue à Marseille" partageait de magnifiques photos des sources de l'Huveaune qui se trouvent dans le village.

De beaux clichés qui ont interpellé les curieux qui se sont décidés à se rendre dans ce petit coin de paradis.

Durant deux week-ends, des centaines de touristes se sont pressés aux sources de l'Huveaune. Pas moins de "250 voitures ont été dénombrées le long de la petite route qui mène aux sources", a détaillé Le Parisien.

A voir aussi: La nouvelle mode touristique à Dubaï - le "glamping", camping glamour

"Les voitures se garent n’importe où et cela empêche les secours de passer en cas d’urgence", s'est plaint le maire de Nans-les-Pins.

Mais ce n'est pas tout. En effet certains touristes n'ont pas respecté les lieux à l'écosystème fragile.

La baignade est ainsi interdite dans les sources, ce qui n'a pas empêché certains d'y nager. D'autres ont visiblement "oublié" de jeter leurs détritus dans une poubelle.

Pour faire face à cette recrudescence de touristes, un arrêt municipal interdit dorénavant le stationnement le long des routes d'accès. Un renfort de gardes nature a aussi été demandé pour protéger les sources durant la saison estivale.

A lire aussi:

Au Canada, le plus grand labyrinthe de neige du monde attire les touristes

Emmener des touristes en Syrie: l'initiative controversée du voyagiste français Clio

Fume avec les stars: le cannabo-tourisme tente une percée à Los Angeles

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un petit village est envahi de touristes après une simple publication Facebook.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-