Vaucluse: découverte d'un véhicule suspect contenant huit bonbonnes de gaz

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Vaucluse: découverte d'un véhicule suspect contenant huit bonbonnes de gaz

Publié le 20/02/2017 à 19:06 - Mise à jour à 19:07
©Bebert Bruno/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un périmètre de sécurité a été mis en place ce lundi dans le centre ville de Morières-les-Avignon (Vaucluse), à la suite de la découverte d'un véhicule suspect rempli de huit bonbonnes de gaz. Une équipe de déminage est intervenu et tout est rentré dans l'ordre.

Les autorités ont pris l'affaire très au sérieux. La police municipale de Morières-lès-Avignon, commune du Vaucluse, a signalé ce lundi 20 dans l'après à la gendarmerie la découverte d'un véhicule suspect stationné en ville et contenant huit bonbonnes de gaz.

Dans l'impossibilité de contacter le propriétaire du véhicule dans un premier temps, les autorités ont décidé de mettre en place un périmètre de sécurité et d'évacuer les habitants de la zone menacée. Plus d'une trentaine de gendarmes ont été déployés dans l'attente d'une équipe de déminage. Cette dernière est intervenue rapidement et les vérifications d'usage ont été faite. La mairie avait mis à disposition des personnes évacuées le gymnase Anne Frank.

Une fois le feu vert donné par les démineurs, la préfecture du Vaucluse a décidé de lever le dispositif de sécurité aux alentours de 18h. Les habitants évacués par mesure de sécurité ont pu regagner leurs demeures. Le site web de La Provence  a précisé que le propriétaire du véhicule suspect a été identifié et serait actuellement interrogé par les gendarmes. Une enquête a toutefois été ouverte.

Les autorités ont été particulièrement prudentes en raison des explosions de gaz survenues le week-end dernier à Jonquières, également commune du Vaucluse. Quelque 40 tonnes de gaz ont explosé, à raison de 13 kg de gaz par bouteille, pour un total de plus de 3.000 bouteilles explosées, selon la gendarmerie, provoquant une série d'explosions spectaculaires dans la nuit de vendredi à samedi. Aucune victime n'avait été déploré malgré les puissantes déflagrations.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les habitants évacués par mesure de sécurité ont pu regagner leurs demeures.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-