Vaucluse: il filmait sous les jupes des filles et avait les "mains baladeuses"

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Vaucluse: il filmait sous les jupes des filles et avait les "mains baladeuses"

Publié le 27/09/2018 à 14:59 - Mise à jour à 15:04
©Bebert Bruno/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un homme de 40 ans, bibliothécaire à Carpentras (Vaucluse), a été interpellé mercredi. Une jeune fille de 14 ans s'était plainte après qu'il lui a mis la main aux fesses. Après son arrestation, 33.000 fichiers pornos et pédopornographiques ont été retrouvés sur son téléphone et ordinateur.

Un homme de 40 ans a été arrêté mercredi 26 à Carpentras (Vaucluse) pour agression sexuelle sur une adolescente de 14 ans et détention d'images pédopornographiques.

Cet individu, bibliothécaire, commettait des actes pervers au sein même de l'établissement où il travaillait.

Il avait pris l'habitude de filmer les jeunes femmes et les adolescentes sous leurs jupes, et à leur insu, mais avait aussi parfois les "mains baladeuses" selon le parquet.

Selon La Provence, il procédait toujours de la même manière. Il mettait en route l'enregistrement vidéo de son téléphone puis allait s'asseoir à côté de ses victimes. Il faisait cela relativement discrètement mais son comportement avait déjà été signalé comme louche par ses collègues, au mois de janvier dernier.

Lire aussi: sous les jupes ou sur la plage - des sanctions contre les photos obscènes

S'il n'a été arrêté que maintenant, c'est qu'il a franchi la limite et a caressé les fesses d'une adolescente de 14 ans qui a porté plainte.

Lors de son arrestation, les forces de l'ordre ont saisi son téléphone portable et son ordinateur, qui contenaient pas moins de 30.000 fichiers pornos et pédopornographiques.

Inconnu des services de police jusqu'à présent, il sera jugé en janvier prochain. Il a été placé sous contrôle judiciaire et mis à pied de la bibliothèque.

A noter que le juge a retenu une circonstance aggravante pour l'agression sexuelle, car il a fait pression sur la collégienne en usant de sa fonction.

Et aussi:

Moselle: le pervers avait pris 80.000 photos sous les jupes des femmes

Il filmait sous les jupes de ses employées, il est renvoyé et risque la prison

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Un homme a été arrêté mercredi à Carpentras (Vaucluse) parce qu'il filmait sous les jupes des filles et avait parfois les "mains baladeuses".

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-