Vendée: ivre et armé, il agresse un cycliste de 83 ans

Vendée: ivre et armé, il agresse un cycliste de 83 ans

Publié le 04/04/2017 à 16:23 - Mise à jour à 16:43
© PATRICK KOVARIK / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

A Luçon en Vendée, un cycliste de 83 ans a été agressé lundi soir par un homme alcoolisé et armé. La victime choquée, s'en est sortie indemne.

Un homme âgé de 83 ans circulait en vélo dans les rues du centre-ville de Luçon (Vendée), lundi 3 au soir, lorsqu'il s'est fait arrêter par un homme qui a pointé, une arme sur sa tempe. Heureusement, deux personnes attablées à la terrasse d'un café sont intervenues pour arrêter le malfrat.

Parmi les deux sauveurs se trouvait un gendarme qui n'était pas en service. Avec la personne qui l'accompagnait, ils ont réussi à maîtriser l'agresseur avant d'appeler la police. Âgé de 27 ans le forcené n'était pas connu des services de police révèle 20 Minutes.

Le vieil homme n'a pas été blessé mais est ressorti de cet événement choqué. L'arme était en fait un pistolet d'alarme chargé à blanc et dont la dangerosité était donc relative.

L'agresseur a été placé en garde à vue et a expliqué aux policiers être en colère à cause du serveur d'un bar qui avait refusé de lui servir un autre verre car il avait trop bu. En effet après le test a révélé un taux d'alcoolémie de deux grammes par litre de sang.

En janvier dernier, la ville tranquille de Luçon a déjà connu une agression étonnante: le client d'un salon de coiffure mécontent de la lenteur avec laquelle sa coupe était effectuée avait bousculé une coiffeuse et tordue le doigt d'une autre de ses collègues avant de refuser de payer et de partir du salon.

Là encore rien de grave n'était arrivé aux victimes qui avaient tout de même été très choquées de l'attitude de leur premier client du lundi matin.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'agresseur a été maîtrisé par des passants, dont un gendarme

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-