Vendée: construction d'une nouvelle maison d'arrêt à Fontenay-le-Comte

Vendée: construction d'une nouvelle maison d'arrêt à Fontenay-le-Comte

Publié le 23/02/2017 à 17:51 - Mise à jour à 18:05
©Eric Feferberg / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

La construction de 32 nouvelles maisons d’arrêt va être engagée par l'Etat pour répondre à la surpopulation dans les prisons. L'une d'elles sera installée à Fontenay-le-Comte, en Vendée.

En réponse à la surpopulation carcérale, l’Etat va engager la construction de 32 nouvelles maisons d’arrêt. Jeudi 23, le ministère de la Justice a annoncé que l’une d’entre elles sera installée en Vendée, à Fontenay-le-Comte, au sud du département. Il s’agira d’un établissement pour adultes de 250 places, rapporte 20 Minutes.

Deux terrains ont été proposés par la commune: l’un allée des Treize-femmes, à l’est du centre-ville de Fontenay, l’autre zone du Seillot, au sud de la ville. "Ces deux sites présentent d’indéniables avantages car ils sont situés dans un bassin d’habitat local dense en équipements collectifs", a justifié le ministère de la Justice. Ce dernier a salué la "forte mobilisation" des élus depuis l’origine du projet, un comportement "qui fut décisif pour l’arbitrage final". La ville de la Roche-sur-Yon était aussi candidate à l’accueil de cette prison.

Début octobre, Manuel Valls, alors Premier ministre, avait annoncé un plan de construction de 33 nouveaux établissements, d’abord dans neuf agglomérations prioritaires puis ailleurs, comme en Vendée.

Si le calendrier n'a pas encore été précisé, le gouvernement souhaite "agir vite car il faut en moyenne dix ans pour construire une prison". La création du nouvel établissement pourrait entraîner la fermeture de l’actuelle petite maison d’arrêt de Fontenay-le-Comte (36 places) ou celle de la Roche-sur-Yon (86 places), toutes deux surpeuplées. L'Etat a annoncé ce jeudi, qu'une nouvelle est prévue dans l'agglomération nantaise, à Bouguenais.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le gouvernement souhaite "agir vite car il faut en moyenne dix ans pour construire une prison".

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-