Verdelais: une mère de famille meurt sur la route en emmenant son fils passer le bac

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Verdelais: une mère de famille meurt sur la route en emmenant son fils passer le bac

Publié le 29/06/2017 à 18:55 - Mise à jour à 18:58
©Flickr/Creative Commons
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Une quadragénaire originaire de Loupiac en Gironde est morte mercredi sur la route, à Verdelais, alors qu'elle amenait son fils aîné passer une épreuve du bac. Le conducteur du tracteur qu'elle a percuté est gravement blessé.

Une femme de 45 ans, mère de famille, est décédée mercredi 28 à Verdelais en Gironde dans un accident de voiture. Deux de ses enfants présents avec elle dans son véhicule, entré en collision avec un tracteur, ont été légèrement blessés. Le plus jeune est une fillette âgée de neuf ans. L'aîné est un garçon de 17 ans qui devait passer une épreuve du bac le jour de l'accident selon France Bleu Gironde. C'est d'ailleurs sur le trajet vers son centre d'examen que sa mère est morte.

La victime, originaire de Loupiac à quelques kilomètres du lieu du drame, est morte sur le coup. Les secours n'ont rien pu faire pour la ranimer. Elle s'appelait Laetitia Louandre selon le quotidien Sud-Ouest. Mercredi, la météo pluvieuse rendait les conditions de circulation très difficiles. La visibilité était extrêmement réduite sur cette route départementale et cette maman n'a pas vu le tracteur tourner devant elle. Sa voiture n'a donc pas pu l'éviter et l'a percuté de plein fouet.

Le conducteur du tracteur est gravement blessé. Touché au thorax, il a été hospitalisé sur Bordeaux. C'est l'hélicoptère de la sécurité civile Dragon 33, appelé en renfort, qui s'est chargé de le transférer en urgence. Une enquête a été ouverte et confiée à la gendarmerie de Langon pour déterminer les circonstances exactes de la collision. Une autopsie de du corps de la mère de famille était également prévue ce jeudi 29, avec les analyses toxicologiques d'usage. Les véhicules accidentés doivent également être prochainement expertisés.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le conducteur du tracteur est gravement blessé. Touché au thorax, il a été hospitalisé sur Bordeaux. (illustration)

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-