Verdun: deux hommes entrent dans un monastère et exhortent les sœurs à se convertir à l'islam

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Verdun: deux hommes entrent dans un monastère et exhortent les sœurs à se convertir à l'islam

Publié le 17/11/2017 à 17:46 - Mise à jour à 18:10
© Sebastien Bozon / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Deux hommes se sont introduits dans un monastère à Verdun vendredi dernier et ont exhorté les sœurs à se convertir à l’islam. Les deux individus ont été interpellés et placés en garde à vue.

Les sœurs du monastère carmélite de Verdun "sont plutôt confiantes mais très touchées par cet événement" selon les propos de Mgr Gusching, évêque de la ville. Vendredi 10, les religieuses ont été confrontés à deux hommes qui sont entrés dans le monastère et les ont exhorté à se "convertir à l'islam".

Ce jour là, peu avant les vêpres (soit 17h), deux hommes, barbus mais "habillés normalement" se présentent au monastère, rapporte l'Est Républicain. Une sœur leur ouvre et commence à dialoguer avec eux. Les individus demandent alors s'ils peuvent assister à la messe dans la chapelle du couvent. Les sœurs acceptent.

C'est au cours de l'office que les choses dégénèrent un peu. Les deux hommes se mettent à prier en arabe de leur côté à haute voix. "Ils se sont présentés comme des annonciateurs et leur ont dit: si vous ne vous convertissez pas, vous irez en enfer" rapporte le prélat. Les choses en restent là et les deux individus quittent le monastère peu après, "en remerciant la sœur pour son accueil", non sans avoir inscrit "Allah Akbar" dans le livre d'or de la chapelle.

Les services de police ont été prévenus et les deux hommes ont été interpellés samedi 11 et placés en garde à vue au commissariat. Ils n'auraient pas de liens avec l'islamisme radical. "À l’issue de cette garde à vue, ils ont été déférés devant le procureur de la République de Verdun, le 13 novembre, puis placés sous contrôle judiciaire par le juge des libertés et de la détention", a indiqué le magistrat. Et d'ajouter: "Ils sont convoqués devant le tribunal correctionnel de Verdun pour être jugés à l’audience du 28 avril 2018 à 8h45 du chef de violences volontaires aggravées (sans incapacité totale de travail et en réunion)". "Les deux individus encourent une peine de trois ans d’emprisonnement et 45.000 euros d’amende", pour ces violences "psychologiques" souligne le quotidien.

L’imam de la ville, Abdelkrim Aïtelkaid, interrogé par l'Est Républicain a fait savoir que "le plus jeune s’est converti il y a deux ou trois mois". Avec l’autre individu, "ils sont venus à la mosquée" et se seraient mal comportés. "Ce jour-là, je n’étais pas là, mais la communauté les a un peu arrêtés et mis dehors. Je suis allé voir le jeune après pour lui expliquer que ce n’est pas comme ça que l’on fait", a-t-il expliqué. L'imam a également souligné que "Ce n’est pas normal. On ne va pas violer la sacralité d’un lieu de culte". Et de conclure "j’irai prochainement voir les sœurs et l’évêque".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Deux hommes se sont introduit dans un monastère de Verdun.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-