Victime d'un grave accident de voiture, elle se réveille après 27 ans de coma

Victime d'un grave accident de voiture, elle se réveille après 27 ans de coma

Publié le 24/04/2019 à 20:11 - Mise à jour à 20:12
© STR / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Une femme de 60 ans, victime d'un grave accident de voiture en 1991 à Al-Aïn (Émirats arabes unis), a ouvert les yeux l'an dernier après avoir passé 27 ans dans le coma. Sa famille n'a pas voulu communiquer sur son histoire avant que son état de santé soit stabilisé.

Munira Abdulla avait 32 ans en 1991. Elle se trouvait à l'arrière d'une voiture avec son fils, Omar Webair, alors âgé de 4 ans quand le véhicule a été percuté par un bus à Al-Aïn (Émirats arabes unis).

Son premier réflexe a été de se jeter sur son fils et de le protéger de son corps, ce qui lui a sans doute sauvé la vie. Mais elle, elle a été très gravement blessée et a été plongée dans le coma, duquel elle n'est sortie que l'an dernier.

Après 27 ans de coma, Munira Abdulla a rouvert les yeux l'an dernier dans l'hôpital allemand où elle avait été transférée en 2017. Son fils, aujourd'hui trentenaire, a voulu garder l'histoire de sa maman secrète jusqu'à ce que son état de santé soit stabilisé.

Omar Webair s'est confié dans The National. Il a expliqué n'avoir jamais perdu espoir, même quand après 15 ans de coma les médecins lui disaient qu'il n'y avait plus aucun espoir.

Lire aussi: plongée dans le coma, elle se réveille avec un bébé... ignorant qu'elle était enceinte

En juin 2018, le jeune homme s'est disputé avec le personnel médical dans la chambre de sa mère, et c'est là que, selon lui, elle a commencé à remuer. Trois jours après, il a expliqué qu'elle avait ouvert les yeux en l'appelant, lui, son fils, dont elle ne connaissait ni la voix ni le visage d'adulte.

Son état de santé est resté très fragile de long mois mais Munira Abdulla a fini avec le temps par mieux répondre aux différents stimuli. Aujourd'hui elle peut un peu parler avec ses proches et parvient même à réciter des prières avec l'aide de son fils.

Elle a été transférée à Abu Dhabi où elle continue de suivre des thérapies pour améliorer son confort de vie et sa capacité à communiquer.

"Toutes ces années, les médecins m'ont dit que son cas était sans espoir et qu'il n'y avait aucun traitement qui pouvait l'aider. Mais quand je doutais, je me mettais à sa place et je me disais qu'il fallait que je fasse tout ce qui était en mon pouvoir pour améliorer son état", a confié Omar Webair.

Et aussi:

Dans le coma depuis 14 ans, une femme violée accouche d'un petit garçon

Haute-Garonne: il finit dans le coma après une chute en trottinette électrique

Nord: Yanis, deux ans, est dans le coma après "avoir servi de ballon de foot"

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




En 1991, Munira Abdulla a eu un accident de voiture qui l'a plongée dans le coma.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-