VIH: il transmettait volontairement le Sida à ses conquêtes, il risque 15 ans de prison

VIH: il transmettait volontairement le Sida à ses conquêtes, il risque 15 ans de prison

Publié le 13/11/2017 à 11:32 - Mise à jour à 11:46
©Fayolle Pascal/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Soupçonné d'avoir volontairement transmis le Sida à ses conquêtes, un homme de 42 ans comparaît à partir de ce lundi devant la cour d'assises des Deux-Sèvres (Niort) pour "administration de substance nuisible ayant entraîné une infirmité permanente". Il encourt jusqu'à 15 ans de prison.

Il doit répondre de ses actes devant la justice. A partir de ce lundi 13, un homme de 42 ans comparaît devant la cour d'assises des Deux-Sèvres (Niort) pour "administration de substance nuisible ayant entraîné une infirmité permanente". Il est soupçonné d'avoir volontairement transmis le Sida à ses conquêtes, un délit pour lequel il encourt jusqu'à 15 ans de prison.

Selon les informations rapportées par Europe 1, son médecin lui aurait annoncé sa séropositivité en octobre 2003. C'est à ce moment là qu'il lui aurait expliqué la nécessité de se soigner et d'avoir des rapports sexuels protégés. Mais ses informations ne semblent pas avoir trouvé un écho favorable auprès du sidéen.  En effet, l'homme n'a respecté aucune des recommandations du médecin et n'aurait pas hésité à mentir à ses partenaires sexuelles.

L'une d'elles, Séverine, a raconté ce qu'elle a vécu en 2007 au micro de la radio. "Je lui avais demandé de se protéger, il a retiré le préservatif. Je l'ai rappelé plus tard pour lui dire qu'il était hors de question que l'on ait des relations s'il ne se protégeait pas. Et il m'a appelé une ou deux semaines plus tard pour me dire qu'il avait fait un test, que je vienne le voir", a-t-elle déclaré précisant qu'il était négatif. Et d'ajouter: "Jamais je n'aurais pu imaginer que quelqu'un puisse montrer un faux test, ce n'est même pas imaginable".

Ce n'est que plus tard, après deux ans de relation, qu'elle apprendra la vérité. Depuis, et après de nombreuses recherche, elle a retrouvé trois autres femmes contaminées par le même homme.

 Au total, avec plus de 36 millions de morts à ce jour, le VIH continue d’être un problème majeur de santé publique. Selon les chiffres de l'OMS, 1,1 million de personnes sont décédées en 2015 d’une cause liée au VIH dans le monde. En France, 150.000 personnes vivent avec le Sida, 30.000 personnes ignorent leur séropositivité et près de 7.000 contaminations sont enregistrés chaque année.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Pour avoir volontairement transmis le Sida à ses conquêtes, il risque jusqu'à 15 ans de prison.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-