Villeneuve-sur-Lot: un homme brûlé vif en pleine rue, les policiers impuissants

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Villeneuve-sur-Lot: un homme brûlé vif en pleine rue, les policiers impuissants

Publié le 08/11/2017 à 15:42 - Mise à jour à 15:53
© VALERY HACHE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Dans la nuit de mardi à mercredi, un homme est mort dévoré par les flammes en pleine vue à Villeneuve-sur-Lot. Il se serait visiblement immolé par le feu mais l'enquête doit encore confirmer cette piste.

Si la piste du suicide par immolation semble pour l'instant privilégiée, aucune thèse n'est écartée. Dans la nuit du mardi 7 au mercredi 8, un homme est mort après avoir été retrouvé carbonisé à Villeneuve-sur-Lot, dans le département du Lot-et-Garonne.

Les faits se sont déroulés dans le rue de Pompée, peu après minuit. Les policiers sont intervenus constatant qu'un homme était en train de subir le martyr, dévoré par les flammes. Ils vont alors tenter le tout pour le tout pour sauver le malheureux en l'aspergeant à l'aide d'un extincteur. Ils ne pourront hélas rien pour le ramener à la vie et la victime est décédé de ses blessures.

Des papiers d'identité ont été retrouvés sur le cadavre calciné. On ne sait pas encore avec exactitude s'ils lui appartiennent personnellement. Seul élément communiquée: la victime est un homme majeur.

Selon le journal La Dépêche du Midi, aucun bidon d'essence ou d'un quelconque liquide inflammable n'a été retrouvé dans la rue. L'homme aurait donc pris feu, volontairement ou non, à l'intérieur d'un bâtiment avant de sortir alors qu'il s'était transformé en torche humaine. Des traces de sang et de vomi ont été retrouvées maculant le mur et la chaussée là où l'homme a perdu la vie.

Vers 5h du matin, après les constatations nécessaires, le cadavre calciné a été retiré de la rue. L'enquête a été confiée les policiers du commissariat de Villeneuve-sur-Lot qui devront dans un premier temps confirmer, ou non, l'hypothèse d'un geste de désespoir.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les policiers ont fait le maximum pour sauver la victime, sans succès.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-