Viol: une adolescente victime d'une "tournante" dans le Nord, 11 gardes à vue

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Viol: une adolescente victime d'une "tournante" dans le Nord, 11 gardes à vue

Publié le 04/04/2018 à 10:33 - Mise à jour à 10:41
© DENIS CHARLET / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Une adolescente de 16 ans affirme avoir été violée par plusieurs personnes lors d'une "tournante" dans un hôtel de Cuincy (Nord). Onze personnes dont une femme ont été placées en garde à vue, suspectées d'être impliquées à des degrés divers.

Onze personnes seraient impliquées à des degrés divers dans le viol collectif d'une adolescente survenu à Cuincy (Nord). Elles ont été placées mardi 3 en garde à vue.

Les faits évoqués sont d'une particulière gravité. La jeune fille aurait été victime d'une "tournante" le 7 mars dernier. Des viols qui se seraient déroulés dans une chambre de l'hôtel Première Classe, situé le long de la D 643, dans cette commune de la banlieue de Douai, rapporte La Voix du Nord.

Lire aussi: #PayeTaPolice: un blog sur la prise en charge des victimes de violences sexuelles

Ce sont donc pas moins de 10 personnes qui ont été interpellées dans la région mardi avant d'être placée en garde à vue. Le onzième suspect était déjà incarcérée à la maison d'arrêt de Douai. On ignorait ce mercredi 4 pour quelle raison ce suspect s'y trouvait (les maisons d'arrêt peuvent héberger des personnes non condamnées en détention préventive ou condamnées à une peine de moins de deux ans). Il a été également placé en garde à vue.

Les enquêteurs devront d'abord s'attaquer à la difficile tâche de définir le rôle de chacun de onze suspects. Tous n'auraient pas violé l'adolescente, certains seraient "seulement" soupçonné d'avoir facilité la commission du crime. Parmi les suspects se trouve une femme.

Le viol est en principe punissable de 15 ans de prison, mais cette peine est portée à 20 ans "lorsqu'il est commis par plusieurs personnes agissant en qualité d'auteur ou de complice" (source legifrance). Une autre circonstance aggravante semble entrer en ligne de compte dans cette affaire, à savoir l'alcoolisation d'au moins certains des suspects. Le viol est également puni de 20 ans de prison "lorsqu'il est commis par une personne agissant en état d'ivresse manifeste ou sous l'emprise manifeste de produits stupéfiants".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Onze personnes ont été placées en garde à vue pour le viol collectif d'une adolescente de 16 ans.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-