Violente rixe près de Rouen: un homme blessé par un coup de machette, son pronostic vital est engagé

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Violente rixe près de Rouen: un homme blessé par un coup de machette, son pronostic vital est engagé

Publié le 18/07/2017 à 15:56 - Mise à jour à 16:00
© Valery HACHE / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Une cinquantaine de personnes ont été impliquées dans une rixe qui a eu lieu durant la nuit du lundi au mardi, à Maromme en Seine-Maritime, près de Rouen. Un homme de 23 ans a été grièvement blessé par un coup de machette, son pronostic vital est engagé.

Il était presque 22h lorsque les forces de police ont été informées d'une rixe en cours entre deux bandes à Maromme, près de Rouen en Seine-Maritime. Rapidement arrivées sur place, les brigades anti-criminalité, canine et police-secours, se sont retrouvés face à plusieurs jeunes armés et un blessé. "Un individu est retrouvé gisant au sol, il saigne abondamment d’une cuisse. Une vingtaine de jeunes sont toujours sur place, dont certains sont encagoulés et armés de battes de baseball, de barres de fer" a indiqué une source proche de l'enquête à Normandie-actu.

L'homme, grièvement blessé, a été touché à la cuisse par un coup de machette. Pris en charge par le Smur et les sapeurs-pompiers, il a rapidement été transporté au CHU de Rouen, son pronostic vital était engagé. "Il a perdu beaucoup de sang, son état est très sérieux", a précisé la même source.

Des échauffourées ont ensuite éclatés entre les forces de police et la vingtaine de jeunes restés sur place. Plusieurs individus ont tenté de forcer le périmètre de sécurité mis en place par les forces de l'ordre autour d'une voiture qu'ils souhaitaient détruire. Elle appartiendrait à un belligérant de la rixe.

Les affrontements entre jeunes et forces de l'ordre ont cessé aux alentours de 00h45, aucun blessé n'est à déplorer selon la police.

Selon certains jeunes interrogés par France 3 Normandie, l'autre groupe pourrait venir de Canteleu, une autre commune de la périphérie de Rouen. Aucune interpellation n'a eu lieu ont indiqué les autorités.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


A leur arrivée sur place, les policiers ont été pris à partie par une vingtaine de jeunes restée sur les lieux.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-