Viols dans l'Eglise: les religieuses aussi victimes de prêtres

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Viols dans l'Eglise: les religieuses aussi victimes de prêtres

Publié le 05/03/2019 à 16:13 - Mise à jour à 17:28
© SEBASTIEN BOZON / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Alors que les polémiques se suivent concernant des faits de pédophilie au sein de l'Eglise, un documentaire diffusé sur Arte ce mardi 5 donne la parole à d'autres victimes de prêtres abusifs: les religieuses. De nombreuses nonnes auraient été abusées partout dans le monde.

Religieuses abusées, l'autre scandale de l'Eglise, c'est ainsi qu'est intitulé le documentaire diffusé ce mardi sur la chaîne Arte. Il évoque donc ces nombreuses femmes en France et à l'étranger qui ont choisi de servir au sein de l'Eglise et qui disent avoir été agressées sexuellement par des prêtres.

Jusque-là ces faits étaient moins médiatisés que les, nombreuses, affaires de pédophilies. Pourtant en février dernier, le pape François reconnaissait que des prêtres se servaient de religieuses comme esclaves sexuelles, une "dérive sectaire" pour François Devaux, président de l'association La parole libérée qui vient en aide aux victimes d'abus sexuels dans l'Église.

Le documentaire pointe en effet du doigt des pratiques dignes "d'organisations criminelles", tant le sentiment d'impunité règne autour de cette question au sein de l'Eglise selon Véronique Margnon, présidente de la Conférence des religieux et religieuses de France (CORREF) interrogée par Franceinfo.

A voir aussi: Scandales sexuels dans l'Eglise: l'entre-soi en question

Parmi les témoignages glaçants, France 2 évoquait lundi 4 celui de Michèle-France Pesneau.

Cette ancienne religieuse est entrée au couvent à l'âge de 21 ans à Boulogne-Billancourt dans les Hauts-de-Seine. Rapidement, et encouragée par sa mère supérieure, elle a fait la rencontre du père Marie-Dominique Philippe.

Ils se voyaient seuls à seuls régulièrement lorsque l'homme serait finalement passé à l'acte. "Il passait dans ma chambre, tard le soir. Nous faisions ce qu'il appelait «prier ensemble étendus». Il mettait son sexe dans ma bouche".

Sous emprise, elle dit avoir été ainsi abusée pendant 25 ans par ce prêtre mais aussi le frère de celui-ci, également religieux. Les deux hommes sont tous les deux décédés depuis et l'Eglise a reconnu "un manquement à la chasteté" et des "agissements sexuels". Ils n'ont jamais été condamnés.

Le documentaire Religieuses abusées, l'autre scandale de l'Eglise sera diffusé ce mardi à 20h50 sur Arte.

A lire aussi:

Pédophilie: le Nebraska réclame les rapports d'abus sexuels auprès de 400 églises

George Pell, la disgrâce d'un des plus hauts représentants de l'Eglise

Pédophilie: après le sommet, l'Eglise pressée d'appliquer ses bonnes résolutions

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Les religieuses sont aussi victimes d'abus sexuels commis par des prêtres.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-