Vivastreet suspend sa rubrique "Rencontres" face à la polémique

Vivastreet suspend sa rubrique "Rencontres" face à la polémique

Publié le 20/06/2018 à 15:52 - Mise à jour à 15:57
© DANIEL MIHAILESCU / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Face à l'information judiciaire pour proxénétisme aggravé ouverte en mai dernier, le site de petites annonces Vivastreet a pris la décision de suspendre sa rubrique "Rencontres" lundi. Deux plaintes contre X ont en effet été déposées concernant certaines annonces soupçonnées d'être illégales.

Face aux accusations de proxénétisme aggravé et l'ouverture d'une information judiciaire le 30 mai dernier, Vivastreet a suspendu lundi 18 la rubrique "Rencontres" de son site.

Le deuxième site Internet de petites annonces de France est en effet mis à mal par deux plaintes contre X concernant deux publications soupçonnées d'être illégales.

La section "Rencontres" du site renfermait entre autre deux catégories à travers lesquelles des annonces malveillantes étaient suspectées d'être publiées: "Erotica" et "Erotica Gay".

A voir aussi: Prostitution sur Vivastreet - information contre X pour "proxénétisme aggravé"

"C’est la fin l’impunité sur Internet pour les hébergeurs-proxénètes. L’ouverture de l’information judiciaire (…) a envoyé ce message en direction des proxénètes 2.0 qui, semble-t-il, a été compris. Nous resterons vigilantes et nous n’hésiterons pas à porter plainte contre d’autres hébergeurs qui souhaiteraient prendre la place", s'est réjouit Lorraine Questiaux, déléguée du Mouvement du Nid en Ile-de-France, à 20 Minutes.

Le Mouvement du Nid est une association œuvrant "en faveur et auprès des personnes qui sont dans la prostitution" et qui a porté plainte contre X après la découverte d'une annonce suspecte sur le site, concernant une jeune fille mineure en 2016.

La famille de la jeune fille a d'ailleurs aussi porté plainte. "On interprète cette victoire comme le début d’un changement d’ère", a poursuivi Lorraine Questiaux.

Vivastreet de son côté explique depuis le début de l'affaire avoir toujours interdit la publication de telles annonces. Malgré tout, la rubrique soupçonnée d'héberger de tels services a été effacée du site.

Dorénavant, lorsque les utilisateurs veulent se rendre sur la page, un message automatique apparaît. "En dépit de nos efforts, il a été suggéré que certains utilisateurs font un usage inapproprié de notre site, en agissant d’une manière qui serait contraire à nos conditions générales. En conséquence, nous n’avons pas d’autre choix que de suspendre notre section Rencontres, afin de prévenir tout abus", est-il notamment écrit.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le site Vivastreet a suspendu la rubrique "Rencontres" de son site après des plaintes contre X pour proxénétisme aggravé.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-