Viverols: l'enfant Jésus volé et remplacé par une endive dans une crèche

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Viverols: l'enfant Jésus volé et remplacé par une endive dans une crèche

Publié le 26/12/2017 à 11:32 - Mise à jour à 11:42
© SEBASTIEN NOGIER / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Une ou des personnes ont dérobé l’enfant Jésus qui trônait dans une crèche de Viverols (Puy-de-Dôme) pour le remplacer par une endive dans la nuit de dimanche à lundi. Une affaire similaire avait déjà eu lieu en 2012 dans ce village.

Il s'agit très probablement d'une mauvaise blague mais cette dernière ne fait pas du tout rire la maire de Viverols. Dans la nuit du dimanche 24 au lundi 25, un ou des plaisantins ont trouvé amusant de voler l'enfant Jésus dans une crèche installée dans les rues de cette petite commune du Puy-de-Dôme dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Détail surprenant, le ou les malfaiteurs ont substitué une endive au Christ, le légume étant posé entre Marie à Joseph. Selon France Bleu Pays d’Auvergne, dans la crèche, un message dénonçant la politique européenne de contrôle des migrants a été découvert. Il pourrait donc s'agir d'un acte plus militant que la simple plaisanterie potache. 

La présidente du comité des fêtes, Stéphanie Gayard, qui organise la ronde des crèches a condamné ce geste. "J'irai porter plainte à la gendarmerie dès mardi matin, c'est hors de question de laisser passer ça encore une fois", a-t-elle expliqué à la radio. En effet, un fait divers semblable avait eu lieu dans les mêmes circonstances en 2012 où déjà une endive avait pris lieu de place du petit Jésus.

Un avis de recherche avait alors été publié dans le journal local. La petite figurine avait finalement été retrouvée après deux jours de recherches, cachée derrière une bâche, "saine et sauve".

Reste que la mauvaise blague laisse un goût amer aux habitants du village. A en croire La Montagne, "l'affaire a suscité un certain émoi dans la population et en particulier parmi les bénévoles du comité des fêtes qui coordonnent la ronde des crèches, dont c'est la dixième édition. Cette exposition s'appuie sur de nombreux volontaires qui prêtent leurs propres crèches ou décorent leurs maisons pour animer le village. Elle attire chaque année des milliers de visiteurs".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




A Viverols, en lieu et place du petit Jésus, les habitants ont découvert une endive.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-