Voiture de police incendiée: l'adjoint de sécurité agressé va devenir gardien de la paix

Voiture de police incendiée: l'adjoint de sécurité agressé va devenir gardien de la paix

Publié le 21/05/2016 à 14:26 - Mise à jour à 14:31
©Cyrielle Sicard/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Kevin Philippy, l'adjoint de sécurité agressé lors de l'incendie de sa voiture mercredi lors d'une manifestation contre les "violences policières" va devenir gardien de la paix, a annoncé Bernard Cazeneuve ce samedi. L'homme a également été décoré de la médaille d'or de la sécurité intérieure avec quatre autres membres des forces de police et de gendarmerie.

Un adjoint de sécurité agressé par des casseurs lors de l'incendie de son véhicule de police mercredi 18 à Paris va devenir gardien de la paix, a annoncé ce samedi 21 le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, qui a loué "l'extrême maîtrise" dont cet homme a fait preuve. Kevin Philippy, 29 ans, a été décoré de la médaille d'or de la sécurité intérieure place Beauvau, en présence de François Hollande. Ont également été décorés quatre autres membres des forces de police et de gendarmerie, dont Alison Barthélemy, qui se trouvait avec M. Philippy dans la voiture incendiée mercredi près de la place de la République.

"J'ai demandé au directeur général de la police nationale, en raison de l'image qu'il a donnée de l'institution, de bien vouloir prendre toutes dispositions pour que Kevin puisse être intégré comme gardien de la paix dans la police nationale", a déclaré le ministre de l'Intérieur.

"Les images de la violence dont ils ont été victimes resteront longtemps gravées dans l'esprit des Français", a-t-il ajouté. Ce qui "m'a rendu très fier de vous, c'est l'extrême maîtrise qui a été la vôtre. Parce qu'après que le temps des manifestations et des tensions aura passé (...), on retiendra une image: celle d'un policier sortant du véhicule avec un seul et unique objectif, celui de protéger sa collègue". "Je me souviens" qu'après les attentats de janvier 2015 et de novembre dernier, "tous les Français étaient à côté de la police. Il en est encore aujourd'hui de même, je vous l'assure", a affirmé le président François Hollande.

Mercredi, alors que des policiers manifestaient place de la République contre la "haine anti-flics", une contre-manifestation interdite s'est tenue au même endroit contre les "violences policières". Non loin de là, une quinzaine d'entre eux avaient alors attaqué et incendié une voiture de police, alors qu'une femme gardien de la paix et un adjoint de sécurité étaient à l'intérieur.

Les quatre hommes et une femme (quatre membres de la police et un de la gendarmerie) ont été décorés sous les yeux de leur famille, venue en nombre. "On a essayé de ne pas trop regarder les vidéos", a déclaré la compagne de Kevin Philippy, Marie. Mais sa réaction lors de l'agression "a rendu fière toute sa famille".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Mercredi, des casseurs s'en sont pris à une voiture de police.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-