Verdun: une course poursuite pour échapper à la gendarmerie

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Verdun: une course poursuite pour échapper à la gendarmerie

Publié le 06/03/2017 à 09:52 - Mise à jour à 10:10
©Witt/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

En fin d'après-midi vendredi dernier, les gendarmes de Verdun ont dû faire face à un conducteur en infraction refusant d'obtempérer: une course poursuite a été lancée sur 70 kilomètres sur l'A4 en direction de Reims.

Alors que le peloton motorisé (PMO) de Verdun effectuait des contrôles de vitesse sur l'A4 en direction de Reims à hauteur de Landrecourt-Lempire, vendredi 3 dans l'après-midi, un chauffard a été flashé à 194 km/h. Mais les motards partis l'intercepter ont été confrontés à un refus d'obtempérer. La grosse berline allemande n'a en effet pas voulu s'arrêter: une course poursuite s'est donc engagée entre les forces de l'ordre et le conducteur en infraction.

Sur 70 kilomètres, les gendarmes ont dû zigzaguer entre les voitures et poursuivre le véhicule faisant parfois des pointes de vitesse à 240 km/h.

A cause de cette conduite, et de ces dépassements dangereux, la voiture en faute a fini par faire un tête-à-queue après avoir tenté un dépassement par la droite, sur la bande d'arrêt d'urgence. Elle s'est alors retrouvée sur la voie de dépassement, à contre sens de la circulation.

C'est donc à ce moment que les gendarmes ont pu arrêter le jeune homme sur la commune de La Veuve. Âgé d'une vingtaine, son casier judiciaire porte plusieurs notes pour conduite sans permis: en effet, le messin ne l'aurait jamais eu selon L'Est-Républicain et la voiture qu'il conduisait serait en réalité une voiture d'occasion selon 20 Minutes.

Présenté devant le juge des libertés et de la détention samedi 4 et placé en détention provisoire dans la foulée, il fait l'objet d'une procédure de comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Verdun ce lundi 6 dans l'après-midi.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le jeune homme qui a refusé de se rendre durant 70 km a été placé en détention provisoire.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-