Voiture volée, mineurs et course-poursuite: deux policiers gravement blessés

Voiture volée, mineurs et course-poursuite: deux policiers gravement blessés

Publié le 18/09/2018 à 12:49 - Mise à jour à 12:59
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Deux policiers ont été gravement blessés suite à une course-poursuite entre la Bac et une voiture volée, dans la nuit de lundi à ce mardi dans le Val-d'Oise. Selon leurs collègues, le conducteur, mineur, les aurait volontairement percutés.

Deux policiers ont été renversés, dans la nuit de lundi 17 à ce mardi 18, alors qu'ils tentaient d'intercepter une voiture volée dans le Val-d'Oise. Selon les premiers éléments rapportés, le véhicule dans lequel se trouvait quatre mineurs, aurait délibérément foncé sur eux pour éviter un barrage.

La course folle a débuté lorsque le véhicule et ses occupants ont été repérés sur l'autoroute A15 par une équipe de la Bac qui les a pris en chasse. La course-poursuite qui s'en est suivie aurait duré une vingtaine de minutes.

Un barrage a alors été mis en place à hauteur d'Osny, avec notamment déploiement d'une herse. Les deux policiers en question, un homme de 37 ans et une femme de 30 ans, se trouvaient sur le trottoir à hauteur du dispositif. Pour l'éviter, la voiture est montée sur le trottoir.

Voir: Marseille - deux policiers blessés par balle à la sortie d'une boîte de nuit

Selon les témoignages de policiers rapportés par Le Parisien, la voiture aurait fait cet écart volontairement et n'aurait pas ralenti. Ils évaluent par ailleurs à 80km/h la vitesse du véhicule au moment de l'impact.

Les deux fonctionnaires ont été projetés à une vingtaine de mètres sous la violence du choc. Souffrant tous les deux de fractures et de graves blessures à la tête, ils ont été hospitalisés, l'un d'eux héliporté en "urgence absolue".

Des renforts de la Bac ont finalement permis l'interpellation des quatre occupants du véhicule âgés de 16 à 17 ans. Selon LCI qui cite une source proche du dossier, l'un d'eux faisait l’objet d’une mesure judiciaire et devait être placé en centre éducatif fermé. Il a été convoqué à plusieurs reprises, mais il ne s’est jamais présenté, et aucun mandat d’amener n’a été délivré.

Lire aussi:

Belgique: un policier tué par balle lors d'un contrôle

Nîmes: son permis en poche depuis 2 jours, elle force un barrage de gendarmerie

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les deux policiers ont été gravement blessés. Quatre mineurs ont été interpellés.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-