Vol du Gravitron: un forain concurrent en garde à vue, le manège toujours introuvable

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Vol du Gravitron: un forain concurrent en garde à vue, le manège toujours introuvable

Publié le 26/07/2017 à 16:13 - Mise à jour à 16:19
©Capture d'écran Facebook/ Foire Kermesse de Mulhouse
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un homme a été placé mardi en garde à vue pour le vol du manège à sensations Gravitron lundi 17 à Mulhouse. Il s'agirait d'un forain exploitant en Corse un manège similaire à cet engin de quelque 22 tonnes.

L'affaire avait fait grand bruit et pour cause. Difficile d'imaginer comment et dans quel but un individu peut voler un manège de fête foraine de 22 tonnes et de 15 mètres de long. Il apparaît en effet compliué de le cacher ou de le revendre sous le manteau, d'autant plus qu'il n'en existe que quatre identiques dans toute l'Europe. C'est pourtant ce qui s'était passé lundi 17 au Parc Expo de Mulhouse.

Mais les enquêteurs seraient sur une piste qui expliquerait tout, rapporte ce mercredi 26 France Bleu Alsace. Ils ont en effet placé en garde à vue un homme de 47 ans dans le cadre de leur enquête qui s'orienterait vers une sorte de règlement de compte commercial. L'individu en question est en effet lui aussi forain et exploite un manège semblable en Corse, à Porto Vecchio. Il existerait un contentieux entre lui et le propriétaire du Gravitron volé, justement suite à la vente d'un de ces engins d'occasion.

Les enquêteurs auraient notamment ciblé cet homme car l'exploitation des données transmises par son téléphone le place à Mulhouse le jour du vol. Ce fameux lundi, le propriétaire de l'attraction phare de la foire kermesse de Mulhouse, le Hollandais Kees Van der Laan, avait garé son camion et la remorque transportant le Gravitron sur le parking du Parc Expo. Il l'avait laissé là pour l'après-midi et ne l'avait pas retrouvé à son retour.

Le propriétaire avait lancé un appel sur les réseaux sociaux et une enquête a été confiée à la sureté départementale et a donc abouti à ce placement en garde vue. Le manège de 22 tonnes n'a en revanche pas été retrouvé.

Le Gravitron, ou Starship 2000, est un manège qui tourne à grande vitesse. L'effet de la force centrifuge plaque ainsi contre les parois intérieurs les quelque 40 personnes qui peuvent y prendre place et ressentent une pression pouvant aller jusqu'à quatre fois leur propre poids. Neuf, il vaut environ 200.000 euros.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le camion transportant le manège avait été dérobé lundi 17.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-