Vol infernal pour 180 passagers d'un avion EasyJet

Vol infernal pour 180 passagers d'un avion EasyJet

Publié le 08/02/2017 à 12:58 - Mise à jour à 13:36
©Mark Harkin/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Dimanche, les passagers du vol EasyJet Paris-Toulouse ont vécu un calvaire: turbulences, plusieurs tentatives d'atterrissages vaines, puis un avion bloqué à l'aéroport de Montpellier.

Un vol EasyJet en provenance de Paris et à destination de Toulouse a finalement dû se poser à Montpellier dimanche 5. Les passagers, après quelques grosses frayeurs, ont pu sortir de l'avion avec trois heures de retard et pas à l'aéroport prévu.

Après un vol agité à cause de la tempête Marcel qui touchait le Sud-Ouest de la France, le vol 4027 de la compagnie low cost EasyJet est arrivé vers 17h au dessus de Toulouse, sa destination initiale. Mais malgré deux tentatives, le pilote n'a pas réussi à poser l'appareil, la faute aux conditions météo exécrables. Au second incident, le train d'atterrissage aurait d'ailleurs percuté très brutalement le sol, provoquant une grosse frayeur à tous les passagers.

Après ces deux tentatives infructueuses, le pilote annonce aux passagers que l'avion se posera à Montpellier, à plus de 200 km de là, comme l'atterrissage était impossible à Toulouse.

Sans trop de mal, l'avion se pose une heure après à Montpellier. C'était sans compter sur la compagnie aérienne qui, selon les témoins, faisait pression sur l'équipage de bord et le pilote pour qu'ils ne laissent pas partir les passagers et qu'ils retournent se poser à Toulouse comme prévu initialement.

Mais le pilote n'a pas plié et ce n'est alors qu'à 20h que les passagers on pu descendre à terre. La compagnie, pourtant prévenue du changement d'itinéraire de l'avion, n'avait rien prévu pour rapatrier les voyageurs par voie terrestre et c'est donc seuls et par leurs propres moyens qu'ils ont dû rejoindre Toulouse.

Dans un communiqué envoyé à La Dépêche, la compagnie low cost assurait que les passagers de ce vol pouvaient "faire une réclamation" s'ils le désiraient.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le vol EasyJet Paris-Toulouse a finalement atterri à Montpellier dimanche 5 (illustration).

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-