Vol MH370: un fragment d'avion retrouvé au Mozambique, l'enquête relancée

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Vol MH370: un fragment d'avion retrouvé au Mozambique, l'enquête relancée

Publié le 02/03/2016 à 18:43 - Mise à jour à 19:06
©Edgar Su/Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Près de deux ans après la disparition du Boeing 777 de la compagnie Malaysia Airlines, un nouvel élément vient relancer l'enquête. Selon la chaîne américaine NBC, un débris, du même modèle que l'appareil disparu, aurait ainsi été retrouvé sur une plage au Mozambique.

L'enquête est relancée. Selon la chaîne américaine NBC, un morceau de Boeing 777 aurait été retrouvé sur une plage au Mozambique laissant supposer qu'il pourrait bien appartenir à l'avion de la compagnie Malaysia Airlines, disparu depuis le 8 mars 2014. D'après les premières informations recueillies, la mention "NO STEP" figurerait sur le débris, en cours d'examen. Il pourrait donc s'agir d'un stabilisateur horizontal.

Pour le moment, les ingénieurs du constructeur américain sont en train d'analyser des photos du débris et devraient rapidement se rendre sur place pour approfondir l'analyse. L'information, qui est encore à prendre avec des pincettes, n'a toutefois pas fait l'objet de commentaire de la part de Boeing. Mais pour Liow Tiong Lai, le ministre des Transports de Malaisie, il est "très possible", sur la base des premières informations, "que les débris retrouvés au Mozambique proviennent d'un B777", a-t-il déclaré sur Twitter.

Cette annonce intervient quelques jours avant le deuxième anniversaire de la disparition de l'avion qui effectuait le 8 mars 2014 la liaison entre Kuala Lumpur et Pékin avec ses 12 membres d'équipage et 227 passagers. Depuis, le mystère n'a toujours pas été levé sur ce qui a pu arriver à ce Boeing 777 et aux personnes qui se trouvaient à son bord.

Fin juillet 2015, un autre débris d'avion avait été retrouvé sur le littoral de Saint-André dans l'est de l'île de La Réunion par des employés d'une association de nettoyage de rivage. L'objet, incrusté de coquillages, semblait avoir passé un certain temps dans l'eau.

Quelques jours après sa découverte, il avait été identifié comme un "flaperon" provenant d'un Boeing 777 du même type que l'avion disparu. Des expertises sur ce "flaperon" avaient ensuite aidé à relever trois numéros à l'intérieur. Et, après des semaines d'analyses, une commission rogatoire en Espagne, où sont fabriquées les pièces portant ces références de fabrication, avait finalement permis "d'associer formellement l'un des trois numéros relevés à l'intérieur du flaperon au numéro de série du flaperon du Boeing 777 du vol MH370", avait précisé le procureur de Paris, François Molins, début septembre dernier. 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Près de deux ans après le drame, un débris d'avion, pouvant appartenir au MH370, a été retrouvé au Mozambique.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-