Vosges: il tue accidentellement son frère jumeau

Auteur(s)
PP
Publié le 06 juillet 2015 - 14:52
Image
Un gendarme.
Crédits
©Witt/Sipa
La jeune victime a été touchée au thorax et n'a pu être réanimée par les secours.
©Witt/Sipa
Un adolescent de 14 ans a accidentellement tué son frère jumeau en manipulant une arme à feu, dimanche soir dans les Vosges. Le jeune homme ne savait pas que le pistolet était chargé.

Le repas de famille dominical a viré au drame. Un adolescent de 14 ans a tué accidentellement son frère jumeau d'une balle de pistolet, dimanche soir à Hennezel, dans les Vosges. Il manipulait une arme sortie par un membre de la famille lorsque le coup fatal est parti par inadvertance, selon les informations de Vosges Matin.

Il était aux alentours de 22h30, dimanche soir à Hennezel. La famille était en fin de repas lorsqu'un des convives a sorti des armes à feu, certaines factices, d'autres vraies, dont il était le propriétaire. Un adolescent de 14 ans s'est alors emparé d'un pistolet automatique et a commencé à le manipuler. Selon Vosges Matin, ni l'adulte ni l'enfant ne savaient qu'il était chargé.

Le coup serait ainsi parti par inadvertance, probablement à la suite d'une mauvaise manipulation. Malheureusement, le frère jumeau du tireur accidentel était sur la trajectoire de la balle et a été atteint en plein thorax. Prévenus immédiatement, les sapeurs-pompiers déployés sur place n'ont rien pu faire pour le réanimer et la jeune victime est décédée des suites de sa blessure.

Le frère ayant appuyé sur la détente a quant à lui été pris en charge par les pompiers. Il était en état de choc.

Une enquête a été ouverte et confiée aux hommes de l'escadron de gendarmerie de Neufchâteau. Les militaires ont passé au peigne fin les lieux afin de recueillir un maximum d'éléments et de tenter de déterminer les circonstances exactes du drame. La cellule d'identification criminelle a également été mobilisée afin d'effectuer de prélèvements.

 

 

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.