Voulant "faire un carnage et tuer des gens", il déclenche une fusillade avec les gendarmes

Voulant "faire un carnage et tuer des gens", il déclenche une fusillade avec les gendarmes

Publié le 28/04/2019 à 14:40 - Mise à jour à 14:41
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un homme armé d’un fusil a tiré sur des gendarmes samedi 27 à Simandres dans le Rhône. Il a été blessé par la riposte des militaires.  

 

Selon les premières informations disponibles, le forcené aurait prévenu les forces de l'ordre de son intention de passer à l'acte. Un homme a été blessé sur la commune de Simandres près de Lyon dans le Rhône samedi, après une fusillade au cours de laquelle il a tiré sur plusieurs gendarmes. Blessé par la riposte, il a été appréhendé et hospitalisé.

Comme le rapporte le journal Le Progrès, qui révèle l'information, les faits ont eu lieu dans l'après-midi. Un homme a appelé la gendarmerie locale pour faire part de sa volonté de "faire un carnage et tuer des gens". Les militaires se sont rendus rue du Stade où ils ont été accueillis par les tirs de l'individu, armé d'un fusil de chasse et d'un pistolet automatique.

Les gendarmes ont alors fait les sommations d'usages, l'enjoignant à lâcher ses armes et à se rendre mais devant son refus, ils ont fini par riposter.

Lire aussi – Nantes: un homme tué par balles en pleine ville, 24 heures après une autre fusillade

L'homme a été touché par les tirs des fonctionnaires qui ont ensuite prévenu les secours qui ont héliporté l'individu à l'hôpital de Lyon-Sud où il a été pris en charge par le corps médical. Son pronostic vital n'est pas engagé. Le forcené sera entendu par les enquêteurs lorsque son état le permettra. Il devra notamment éclaircir les raisons de son geste qui aurait piu coûter la vie à des gendarmes.

"Une enquête de flagrance pour tentative d'homicides volontaires sur personnes dépositaires de l'autorité publique a été ouverte", a fait savoir le parquet auprès du quotidien.

Voir:

Le rappeur Nipsey Hussle tué dans une fusillade à Los Angeles

Attaque à Marseille: fusillade et coups de couteau, des blessés

Val-de-Marne: un policier gravement blessé après une fusillade et une course-poursuite

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un homme armé d’un fusil a tiré sur des gendarmes samedi 27 à Simandres dans le Rhône.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-