Wattrelos: 4 frères condamnés pour avoir agressé des pompiers à la barre de fer et au marteau

Wattrelos: 4 frères condamnés pour avoir agressé des pompiers à la barre de fer et au marteau

Publié le 06/12/2017 à 06:47 - Mise à jour à 06:50
©Damien Meyer/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Quatre frères ont été condamnés mardi à des peines allant jusqu'à 18 mois de prison dont six avec sursis pour avoir agressé trois pompiers lors d'une intervention sur fond de violences conjugales à Wattrelos.

Ils ont été jugés en comparution immédiate. Quatre hommes de la même fratrie comparaissaient mardi 5 devant la justice pour avoir agressé des pompiers qui intervenaient dimanche 3 au soir à Wattrelos près de Lille.

Le tribunal correctionnel de Lille les a reconnus coupables de violences aggravées à l'encontre des soldats du feu qui étaient intervenus au domicile de l'ex-petite amie du plus jeune, qui présentait des marques de strangulations et un hématome au visage. La situation dégénère lorsque les pompiers sont pris à partie par l'ex-petit ami qui appelle ses frères "à la rescousse". S'en suit une rixe à coups de barre de fer et de marteau au cours de laquelle trois pompiers seront blessés. Deux d'entres eux se sont vu délivrer des interruptions temporaires de travail (ITT) d'un et quatre jours. 

Lire aussi: Wattrelos: les pompiers veulent secourir une femme, ils sont frappés à coups de marteau

A la barre, les quatre frères ont tenté de minimiser les faits qui leur étaient reprochés. "Les pompiers m'ont mal parlé", a expliqué le plus jeune d'entre eux pour justifier son accès de violence rapporte La Voix du Nord. "Il m’a dit. Y a trois fils de p… qui jouent aux malins. Alors je suis venu", a fait savoir un autre frère plus âgé pour justifier sa présence sur les lieux.

"Un seul appelle, tout le monde arrive pour en découdre", a résumé la procureure, dénonçant des "violences lourdes et gratuites" et une "scène aberrante". "S’il prenait le coup sur la tête, il était mort", a-t-elle précisé au sujet d'un pompier visé par un coup de marteau heureusement dévié par un collègue.  

Les quatre frères ont été condamnés à des peines allant de 18 mois de prison dont six avec sursis à cinq mois avec sursis, et deux mandats de dépôt ont été prononcés. Ils ont fondu en larme à l'énoncé du verdict, quasi conforme aux réquisitions du parquet.

En 2016, 2.280 pompiers ont déclaré avoir été victime d'une intervention physique dans le cadre d'une intervention.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Quatre frères ont été condamnés mardi à des peines allant jusqu'à 18 mois de prison dont six avec sursis.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-