Yonne: Un chasseur en blesse grièvement un autre en visant un sanglier

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Yonne: Un chasseur en blesse grièvement un autre en visant un sanglier

Publié le 26/11/2018 à 12:00 - Mise à jour à 12:03
© PASCAL POCHARD CASABIANCA / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un chasseur a été grièvement blessé par un de ses compagnons, dimanche dans l'Yonne. Le tireur aurait visé un sanglier mais pour une raison encore indéterminée, l'autre chasseur se serait retrouvé dans sa ligne de mire.

Le pronostic vital de la victime était engagé dimanche 25, après qu'un chasseur a tiré sur un de ses compagnons à Thory, dans l'Yonne, le blessant grièvement. Selon les premiers éléments rapportés, il s'agirait d'un accident d'un type malheureusement assez fréquent.

L'incident est survenu lors d'une battue au sanglier, gibier qui suppose l'utilisation de munitions de gros calibre. Une enquête a été ouverte pour établir les circonstances exactes, mais selon L'Yonne républicaine, l'un des chasseurs cherchait à abattre un sanglier, mais l'homme de 59 ans s'est retrouvé dans sa ligne de tir.

Il a reçu le projectile au niveau de l'avant-bras, et souffre d'une fracture mais aussi de blessures, semble-t-il, autrement plus importantes puisqu'il a été hospitalisé dans un état grave à l'hôpital d'Avallon. La balle a été retirée mais une nouvelle chirurgie était envisagée dimanche.

Voir: Série d'accidents de chasse - la négligence des chasseurs première cause de morts

Les premiers éléments semblent indiquer une méconnaissance des règles de sécurité de la part du tireur qui n'aurait pas respecté les consignes de tir, ou de la victime qui n'aurait pas tenu sa position. Pour la chasse au gros gibier en battue, les tireurs sont censés être positionnés sur une même ligne et conserver à leur droite et à leur gauche un angle de 30 degrés au sein duquel il est interdit de faire feu. Le non-respect de l'angle de 30 degrés était impliqué lors de la saison 2016-2017 dans la moitié des accidents de chasse mortels.

Samedi 24, dans la Drôme, un chasseur a également été blessé, mais légèrement et par sa propre arme. Il aurait fait une chute alors que son fusil était chargé et a reçu une volée de plombs dans la jambe.

Lire aussi:

Accidents de chasse et promeneurs: où les chasseurs ont-ils le droit de tirer?

Aude: un chasseur se blesse avec son propre fusil

Cher: un chasseur tire une balle dans la gorge de son épouse par accident

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le chasseur aurait voulu tirer un sanglier mais a touché un de ses compagnons.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-