Yvelines: le septuagénaire propose 20 euros à une adolescente pour des faveurs sexuelles, 5 ans de prison ferme

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Yvelines: le septuagénaire propose 20 euros à une adolescente pour des faveurs sexuelles, 5 ans de prison ferme

Publié le 11/04/2017 à 20:26 - Mise à jour à 20:27
©Damien Meyer/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un septuagénaire a été condamné à cinq ans de prison ferme, avec incarcération immédiate, pour avoir proposé à une adolescente de 13 ans des faveurs contre un billet. La peine peut s'expliquer par le statut de récidiviste de l'individu, déjà condamné pour une relation sexuelle avec un enfant de 11 ans

L'accusé fait état de "pulsions" voire même d'une "maladie". Un homme âgé de 72 ans a été condamné lundi 10 par le tribunal correctionnel de Versailles à une peine de cinq ans de prison ferme avec mandat de dépôt. Il a été reconnu coupable de tentative d'agression sexuelle sur une adolescente de 13 ans alors que cette dernière faisait des courses avec sa grand-mère. C'est Le Parisien qui dévoile l'affaire.

Les faits se déroulent dans le centre commercial de Buchelay dans le département des Yvelines, vendredi 7. L'adolescente se sent suivi par un homme âgé. Ce n'était pas une impression. Au moment du passage en caisse, le septuagénaire lui propose un billet de 20 euros en lui proposant de le "suivre". La jeune fille effrayée par le comportement du satyre alerte les vigiles qui stoppent le suspect et appellent les forces de l'ordre.

A la barre du tribunal, la sévérité à l'égard de l'accusé était de rigueur. Et pour cause: l'individu est un récidiviste. Il avait été condamné en 2004 à cinq ans de prison (dont deux avec sursis) pour avoir attiré un enfant au bord d'une route de l'Aisne et s'être fait prodiguer une fellation contre la somme de 30 euros.

A la barre, l'homme de nie pas les faits et admet être un "pervers sexuel". Une situation née d'une frustration qu'il explique par une épouse avec qui il n'a plus aucune vie sexuelle depuis vingt ans, et une "rupture" avec une prostituée.

C'est même une peine de six ans de prison qui avait été requise par le procureur de la République, alors que la défense, elle, plaidait la relaxe estimant que l'agression sexuelle à proprement parlé n'avait même pas débuté et que l'homme avait surtout besoin d'un suivi psychologique. C'est finalement la sanction pénale qui a été choisie.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'homme a été immédiatement incarcéré.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-