Yvelines: un jeune de 14 ans se lance un défi et braque un kebab aux Clayes-sous-Bois

  •  Soutenez l'indépendance de FranceSoir, faites un don !  

Yvelines: un jeune de 14 ans se lance un défi et braque un kebab aux Clayes-sous-Bois

Publié le 15/05/2017 à 12:16 - Mise à jour à 12:46
© PATRICK KOVARIK / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un jeune garçon a braqué un kebab dimanche soir aux Clayes-sous-Bois, dans les Yvelines. Un groupe d'amis, qui l'attendait plus loin, lui avait lancé un défi. L'adolescent de 14 ans a réussi à dérober 400 euros au gérant du restaurant mais a vite été arrêté dans sa fuite par des témoins de la scène.

C'est ce qui s'appelle un pari stupide. Un adolescent de 14 ans a braqué un kebab de la ville des Clayes-sous-Bois, dans le département des Yvelines, dimanche 14 au soir vers 21h. Un groupe d'amis lui avait lancé un défi: celui d'aller voler le gérant du restaurant Kebab d'Istanbul, situé dans la rue des Dames. Entraîné par ses compères, le jeune a alors tenté sa chance et a fait irruption dans le kebab.

Armé d'un pistolet, l'adolescent a braqué le gérant de l'établissement et l'a forcé à lui donner l'argent qui se trouvait dans la caisse. L'homme lui a alors tendu 400 euros tout en réussissant à le désarmer. C'est alors que le gérant s'est aperçu que l'arme du garçon n'était autre qu'un pistolet à billes.

L'adolescent a alors pris la fuite, en prenant soin d'emmener son butin. Mais des témoins de la scène, présents dans le restaurant au moment du braquage, l'ont poursuivi hors du kebab. Ils ont fini par le rattraper alors qu'il rejoignait son groupe d'amis, avec qui il avait fait le pari de voler l'établissement.

Malgré les jets de pierres des amis de l'adolescent, les poursuivants ont finalement mis la main sur le jeune braqueur et l'ont raccompagné jusqu'au restaurant où il a dû attendre l'arrivée de la police, surveillé de près par les témoins, selon Le Parisien.

Le malfaiteur a été arrêté et placé en garde à vue au commissariat de la ville de Plaisir, non loin de là. C'est à ce moment que le garçon a expliqué que ce braquage était un défi lancé par son groupe de copains. Son arme factice a été récupérée pour les besoins de l'enquête.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le jeune homme a expliqué au policier que le braquage était un défi lancé par ses amis.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-