Yvelines: une fugueuse de 14 ans frappée, violée et forcée à se prostituer sur Internet

Yvelines: une fugueuse de 14 ans frappée, violée et forcée à se prostituer sur Internet

Publié le 06/11/2017 à 13:41 - Mise à jour à 14:04
©Charles Platiau/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Deux hommes de 19 et 21 ans sont soupçonné d'avoir frappé, violé et forcé à se prostituer une jeune fugueuse de 14 ans dans les Yvelines. Ils ont été mis en examen pour viol, séquestration et proxénétisme aggravé.

Elle a vécu un calvaire. Une adolescente de 14 ans a été frappée, violée et forcée à se prostituer rapporte le journal Le Parisien.  Deux hommes, âgés de 19 et 21 ans, ont été mis en examen pour viol, séquestration et proxénétisme aggravé, la semaine dernière à Pontoise (Val-d’Oise), avant d’être écroué. 

L'affaire débute le 28 octobre dernier. Les policiers de Conflans-Sainte-Honorine dans les Yvelines reçoivent l'appel d'une jeune fille qui leur fait savoir qu'une de ses amies l'a contactée pour lui demander de l'aide via l'application Snapchat. Elle leur explique que son amie lui a expliqué être séquestrée dans un hôtel de la ville.

Les forces de l'ordre contactent alors la mère de l’adolescente résidant à Nancy, "qui confirme que sa fille a disparu depuis plusieurs jours mais qu’elle n’avait pas jugé utile de prévenir la police" fait savoir le quotidien.

Quelques heures plus tard, l’amie de la jeune fille contacte de nouveau le commissariat pour leur signifier qu'elle a reçu un message de menaces pour avoir diffuser sur Snapchat l'appel au secours de la séquestrée.

Les policiers décident der tracer le téléphone d'où provient le message menaçant. Ils remontent jusqu'à un jeune homme de 21 ans déjà connu des services de police. Ce dernier se rend de lui-même au commissariat pour expliquer qu'il est étranger à cette affaire et "qu'il vient de déposer la jeune fille à la gare de l’Est".

La victime est finalement retrouvée à la gare par les hommes de la brigade ferroviaire. Elle leur fait savoir qu'elle est arrivée quelques jours plus tôt à Paris et qu'elle est en entrée en contact avec le jeune homme de 21 ans qui lui a présenté un ami de 19 ans. Celui-ci devait l'aider à "gagner de l'argent". "Ce dernier l’a violée et frappée à plusieurs reprises avant de l’inscrire sur un site Internet dédié à la prostitution", précise Le Parisien.

Une enquête a été ouverte et confiée à la police judiciaire de Versailles. Elle devra déterminer si d'autres femmes, majeures ou mineures, ont été forcées à se prostituer par les deux proxénètes. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une enquête a été ouverte et confiée à la police judiciaire de Versailles.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-