Yvelines: une famille d'accueil soupçonnée de viols et de violences sur des enfants

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Yvelines: une famille d'accueil soupçonnée de viols et de violences sur des enfants

Publié le 25/03/2019 à 09:00 - Mise à jour à 09:01
© JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Les trois membres d'une famille d'accueil de Limay, dans les Yvelines, sont soupçonnés d'avoir abusé sexuellement de fillettes dont ils avaient la garde. Le père et le fils auraient abusé des enfants tandis que le mère est elle soupçonnée de les avoir battues.

L'affaire est très inquiétante pour les enquêteurs qui en sont chargés: pas moins de 22 enfant ont été placés dans cette famille depuis 2012. Cette famille d'accueille est soupçonnée d'avoir abusé sexuellement des fillettes mais aussi de les avoir battu à leur domicile de Limay dans les Yvelines.

Le couple et leur fils ont été mis en examen jeudi 21 d'après Le Parisien. Le mari, âgé de 55 ans, a été écroué tandis que sa femme de 61 ans et leur fils, âgé seulement de 18 ans, ont été placés sous contrôle judiciaire.

L'enquête a débuté le 7 février dernier lorsqu'une adolescente a alerté la police de Marly-le-Roi. Au commissariat, elle a assuré aux fonctionnaires avoir été violée plusieurs fois par le père de famille alors qu'elle avait été placée sous sa garde entre 2011 et 2014.

A voir aussi: Eure - il viole sa belle-sœur handicapée et la frappe pour provoquer une fausse-couche

Elle a expliqué que le quinquagénaire profitait des absences de sa femme pour lui faire subir des attouchements et des viols. L'enquête a par ailleurs permis de révélé le "profil de prédateur sexuel" du père.

Mais ce n'est pas tout puisque l'adolescente a aussi accusé le fils de l'avoir violée. Quant à la mère de famille, elle l'aurait battue.

La jeune fille aurait donc vécu un calvaire durant les trois années où elle a été placée dans cette famille d'accueil: elle n'avait en plus pas toujours accès à la douche et les enfants placés n'avaient pas le droit aux mêmes repas que les membres de la famille.

L'enquête a par ailleurs révélé que d'autres petites filles auraient été victimes de ces sévices physiques et sexuels: elles étaient toutes âgées entre six et huit.

A lire aussi:

Elle affamait et violentait ses enfants, stars de sa chaîne YouTube

Seine-et-Marne: jugé pour le viol d'une femme de 86 ans

Il drogue les femmes de sa famille, dont sa fille, pour les violer dans leur sommeil

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les membres d'une famille d'accueil des Yvelines sont soupçonnés de viols et de violences sur des petites filles.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-