Zimbabwe: un chasseur meurt écrasé par un éléphant qui venait d'être abattu

Zimbabwe: un chasseur meurt écrasé par un éléphant qui venait d'être abattu

Publié le 22/05/2017 à 14:44 - Mise à jour à 14:51
© CARL DE SOUZA / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Une figure réputée dans le milieu de la chasse a trouvé la mort, vendredi. Le Sud-Africain Theunis Botha a été tué par une éléphante qui s'est effondrée sur lui après avoir été touchée par un coup de feu.

Il laisse derrière lui une femme et cinq enfants. Un chasseur sud-africain renommé a été tué vendredi 19 lors d'une partie de chasse au Zimbabwe. Theunis Botha a trouvé la mort, écrasé par un éléphant, dans le célèbre parc de Hwange, à la frontière avec le Botswana, où il accompagnait un groupe de touristes pour un safari de chasse.

Ils se sont accidentellement retrouvés au milieu d'un troupeau d'éléphants, a indiqué The Telegraph. Trois animaux ont alors chargé les chasseurs qui ont ouvert le feu pour se protéger. C'est à ce moment qu'un quatrième pachyderme a surgi sur le côté et s'en est pris directement à Theunis Botha, le soulevant avec sa trompe.

Un autre chasseur a alors ouvert le feu sur l'éléphant pour tenter de sauver le guide. Peine perdu, le pachyderme s'est effondré sur le chasseur, le tuant sur le coup. Le porte-parole de Zimparks, qui gère la réserve, Simukai Nyasha, a déclaré que Botha "sans le savoir, est entré au milieu d'un troupeau d'éléphants avec plusieurs bébés".

L'homme était bien connu du milieu de la chasse aux animaux sauvages pour organiser des traques au gros gibier avec sa meute de chiens. Il était même spécialiste de la chasse au léopard et au lion. Il avait fondé sa propre société dans les années 80 et emmenait dans ses chasses de riches étrangers.

Les hommages du monde de la chasse ont été nombreux à saluer la mémoire du chasseur, très renommé auprès de ses pairs. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'homme était bien connu du milieu de la chasse aux animaux sauvages pour organiser des traques au gros gibier avec sa meute de chien.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-