Zoo d'Amnéville: naissance d'un rhinocéros blanc du Sud

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Zoo d'Amnéville: naissance d'un rhinocéros blanc du Sud

Publié le 13/07/2016 à 16:03 - Mise à jour à 16:05
©Jean-Christophe Verhaegen/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Le zoo d'Amnéville (Moselle) compte depuis peu un nouvel habitant: un petit rhinocéros blanc du Sud, une espèce protégée en danger d'extinction qui ne compte plus que 20.000 individus dans le monde. Prénommée Bayami, cette femelle de 40 kilos a vu le jour début juillet.

Une naissance rarissime a eu lieu début juillet au zoo d'Amnéville (Moselle), celle d'un petit rhinocéros blanc du Sud, une espèce protégée en danger d'extinction qui ne compte plus que 20.000 individus dans le monde. "Les caprices de la pharmacopée chinoise provoquent un braconnage meurtrier, une corne de rhinocéros pouvant rapporter 300.000 euros aux trafiquants", a expliqué le zoo dans un communiqué.

Le bébé, une femelle prénommée Bayami, pèse déjà 40 kilos, soit bien moins que ses parents Benny et Yoruba qui affichent 2 et 1,6 tonnes sur la balance. La petite Bayami fait partie de la sous-espèce des rhinocéros blancs du Sud, originaire d'Afrique australe, mais une autre sous-espèce, le rhinocéros blanc du Nord, ne compte plus que quatre représentants dans le monde.

En décembre 2014, le zoo d'Amnéville avait déjà connu une heureuse naissance de rhinocéros blanc du Sud, avec la venue au monde de Shango, un petit mâle. Un "signe d'espoir" selon le zoo, pour cette espèce rarissime. Trois bébés tigres blancs sont également nés à Amnéville le 30 juin. Leur mère, Orissa, en est à sa troisième portée.

Mercredi, les soigneurs ont pu pour la première fois examiner les bébés et en profiter pour déterminer leur sexe: il s'agit de deux femelles (Jada et Maila) et un mâle (Thimbou), qui doivent leurs noms à des villes népalaises.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le bébé, une femelle prénommée Bayami, pèse déjà 40 kilos.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-