Zoophilie: Pony, l'orang-outan prostituée qui était rasée et parfumée

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Zoophilie: Pony, l'orang-outan prostituée qui était rasée et parfumée

Publié le 28/11/2018 à 09:58 - Mise à jour à 10:04
© Nanang SUJANA / SUMATRAN ORANGUTAN CONSERVATION PROGRAMME/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Quinze ans après sa libération d'un "bordel de campagne", la femelle orang-outan Pony est en bonne santé et a pu retrouver une vie normale dans une réserve. L'animal a vécu un calvaire en étant prostituée auprès de clients zoophiles durant des années.

Les faits remontent à 2003, mais l'affaire a de nouveau été médiatisée ces derniers jours, la femelle orang-outan Pony étant désormais considérée comme en bonne santé, après avoir été prostituée dans un "bordel de campagne".

La presse britannique se fait donc l'écho -15 ans après qu'elle a été sauvée- du calvaire de la pauvre bête. Le singe avait été capturé bébé dans sa forêt natale de Bornéo. Rasée tous les jours, Pony souffrait donc d'irritations dues aux insectes. Elle était également parfumée et devait porter des bijoux pour le plaisir des individus qui payaient pour avoir des relations sexuelles avec elle.

Voir: Chaton torturé en direct, chiens prostitués: la Thaïlande face au "business" de la cruauté animale

Une "attraction" qui avait un succès tel qu'elle en venait à soutenir l'économie du petit village spécialisé dans la prostitution humaine mais aussi animale donc. Lorsque les autorités ont finalement décidé d'intervenir, il avait fallu une trentaine de policiers pour secourir Pony, face à des habitants mécontents de voir s'envoler cette manne.

Elle avait d'abord été pris en charge par une association britannique de protection de cette espèce. Le traumatisme était tel que lorsque la "maquerelle" de Pony avait été autorisée à la voir, l'orang-outan avait hurlé et avait même déféqué de terreur.

Elle a finalement pu être libérée dans un vaste enclos situé sur une île protégée et servant d'"université" à des animaux qui comme elle ne pourront jamais être relâchés dans la nature en raison des conditions de captivité dans lesquels ils ont vécu. Au marché noir, le prix d'un orang-outan dans certains pays d'Asie du Sud-est peut atteindre les 10.000 livres sterling (un peu plus de 11.000 euros).

Lire aussi:

Zoophilie: les animaux ne sont pas des objets sexuels

Il recueillait les chiens errants et les prostituait pour des clients zoophiles

Chien euthanasié à cause de viols répétés, 6 mois ferme pour le zoophile

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'orang-outan Pony avait été prostituée à des zoophiles pendant des années (illustration).

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-