Acides gras: les oméga-3 associés à une baisse de 10% de la mortalité cardiaque

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 28 juin 2016 - 18:58
Image
Des pavés de saumon.
Crédits
©Alexis Duclos/Sipa
Le saumon est très riche en oméga-3.
©Alexis Duclos/Sipa
D'après une étude américaine parue mardi, les oméga-3, très présents dans les poissons gras comme le saumon ou les sardines, seraient associés à une baisse de 10% de la mortalité cardiaque.

On savait déjà que les oméga-3, très présents les poissons gras, jouaient un rôle important dans la prévention de la schizophrénie. Mais ils ont bien d'autres atouts. D'après une nouvelle étude américaine parue mardi 27 dans la revue JAMA internal medicine, ces acides gras seraient également associés à une baisse de 10% de la mortalité cardiaque.

Le professeur Darisuh Mozaffarian et son équipe de l'Université de Tufts (Boston) se sont penchés sur 19 études ayant suivi 45.637 personnes dans 16 pays. Parmi ces participants, dont tous avaient fourni des renseignements sur leur consommation de poisson gras, 7.973 avaient eu une seule crise cardiaque et 2.781 en étaient morts. Etudiant l'analyse de sang de ces patients pour établir une corrélation entre oméga-3 et fréquence des infarctus, les chercheurs ont constaté que la consommation d'acides gras était associée à une baisse de 10% de la mortalité cardiaque. Et ce, quelque soit l'âge, le sexe, l'ethnie, le diabète, l'utilisation d'aspirine ou d'anticholestérol de la personne.

"Ces nouveaux résultats qui incluent ceux de nombreuses études, fournissent l'image la plus complète à ce jour de l'effet préventif des oméga-3 contre les maladies cardiovasculaires", se félicite Liana Del Gobbo, co-auteur et chercheuse à la faculté de médecine de l'Université Stanford en Californie citée par Pourquoi Docteur. Cette étude conforte donc l'importance de consommer du poisson dans le cadre d'un régime alimentaire sain, font valoir les chercheurs. Car, en plus des oméga-3, les poissons fournissent certaines protéines spécifiques, de la vitamine D, du sélénium et d'autres minéraux. 

 

À LIRE AUSSI

Image
Les différents lobes du cerveau.
Les oméga-3 préviendraient la schizophrénie
La solution au développement de la schizophrénie pourrait résider dans les oméga-3, selon une étude menée par des chercheurs australiens et autrichiens. Ces acides gra...
12 août 2015 - 14:37
Société
Image
Poisson nourriture
Consommer du poisson réduirait les risques de dépression
Selon une récente étude chinoise, manger régulièrement du poisson réduirait de 17% les risques de dépression. Les chercheurs n'ont toutefois pas réussi à déterminer le...
15 septembre 2015 - 14:02
Lifestyle

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.