Alcool, tabac, cannabis: les jeunes commencent plus tard qu'avant

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Alcool, tabac, cannabis: les jeunes commencent plus tard qu'avant

Publié le 07/12/2016 à 12:36 - Mise à jour à 12:39
©Domingo Na Casa/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Selon une synthèse de l’Observatoire français des Drogues et des toxicomanies (OFDT), publiée ce mercredi, les jeunes font leur première expérience de l'alcool, du tabac et du cannabis plus tard qu'auparavant. Désormais, le premier verre est consommé à 15,2 ans, la première cigarette à 14 ans et le premier joint à 15,3 ans.

Les jeunes font leur première expérience de l'alcool, du tabac et du cannabis plus tard, selon une synthèse de l’Observatoire français des Drogues et des toxicomanies (OFDT) publiée ce mercredi 7, ce phénomène étant notamment lié au temps passé devant des écrans. "Par rapport à 2005, les jeunes démarrent aujourd'hui leur consommation de tabac 8 mois plus tard et celle de cannabis 4 mois plus tard en moyenne, ce qui est un écart considérable statistiquement", souligne le directeur de l'Observatoire François Beck. Aujourd'hui, le premier verre est consommé à 15,2 ans, la première cigarette à 14 ans et le premier joint à 15,3 ans, détaille une étude de 2014 reprise dans la synthèse.

Selon l'OFDT, l'un des facteurs de recul de la précocité, est le temps passé devant des écrans et sur internet. "La génération née entre 2000 et 2005, qui a entre 11 et 16 ans aujourd'hui, passe beaucoup plus de temps connectée aux écrans que la précédente, ce qui est de nature à éloigner ces jeunes d'un certain nombre d'opportunités de consommer, notamment hors du regard des adultes référents", explique M. Beck. La part des jeunes qui vont quotidiennement sur internet a explosé en 12 ans, passant de 23% en 2003 à 83% en 2015, rappelle le rapport.

Un deuxième facteur est le changement de comportement des parents, qui restent le modèle principal des jeunes adolescents jusqu'à 12-13 ans. "Les parents des jeunes de cette génération sont nettement moins consommateurs de tabac et d'alcool que les générations précédentes, et cela a un impact sur les représentations des habitudes de vie offertes à voir aux jeunes, avec moins d'alcool et de tabac dans le quotidien", souligne François Beck.

Enfin, les politiques publiques de prévention ont modifié "l'environnement". "Même si ces mesures ont chacune des limites en terme d'application et d'efficacité, elles ont un impact sur la norme: plus personne aujourd'hui n'imagine par exemple fumer dans un lieu public fermé, alors que dans les années 1990, c’était encore la norme", souligne M. Beck.

Parallèlement, les consommations ont baissé: la consommation d'alcool mensuelle des jeunes de 15 ans a chuté de 58% en 2006 à 42% en 2014, le tabagisme quotidien a baissé de 18% en 2006 à 15% en 2014, l’expérimentation de cannabis à 15 ans étant pour sa part restée stable à 28% entre 2006 et 2014.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les jeunes font leur première expérience de l'alcool, du tabac et du cannabis plus tard qu'auparavant, notamment en raison du temps passé devant des écrans.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-