Alimentation: Nestlé veut inventer le sport en poudre

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Alimentation: Nestlé veut inventer le sport en poudre

Publié le 25/11/2014 à 12:47 - Mise à jour à 16:07
©Ed Yourdon/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): AZ
-A +A

Le groupe Nestlé a annoncé travailler sur un complément alimentaire qui permettrait de reproduire les effets bénéfiques du sport sur le corps humain. Si le projet en fait rêver plus d'un, il n'est pas encore question d'abandonner totalement l'exercice.

Brûler des calories sans faire d'efforts sera peut-être bientôt possible. La compagnie suisse Nestlé a annoncé travailler activement sur une enzyme (protéine fabriquée par l'organisme, NDLR), responsable de la régulation du taux de sucre et de gras dans le corps humain.

Le groupe explique s'être penché sur un nouveau composant, baptisé B13. Ce dernier permettrait de stimuler l'enzyme en question et accélèrerait l'élimination des mauvaises graisses. Avec, le groupe envisage de mettre au point un complément alimentaire, sous forme de boisson, permettant d'obtenir des effets similaires au sport, avec moins d'effort et bien sûr, sans les courbatures. Une bonne nouvelle pour les paresseux mais surtout pour les personnes à mobilité réduite, en raison de leur âge, du diabète ou encore de l’obésité.

Seulement voilà: ce complément alimentaire ne pourra reproduire tous les effets positifs du sport. Loin du médicament miracle, il permettra seulement de multiplier l'impact bénéfique de l'exercice sur le corps.  

"Cette enzyme peut aider les gens qui ne peuvent pas faire énormément d'exercice", explique Kei Sakamoto de l'Institut Nestlé. "Au lieu de faire 20 minutes de jogging ou 40 minutes de vélo, ça pourrait booster le métabolisme avec un sport plus doux comme de la marche à pied. On aurait des effets similaires avec moins d'efforts".

Le projet est ambitieux, d'autant que beaucoup de scientifiques ont déjà travaillé sur cette même enzyme sans obtenir de résultats concluants. "Aucun produit n'a jamais passé l'étape des essais cliniques", a affirmé à Naveed Sattar, professeur de médecine à l'Université de Glasgow (Ecosse). Encore au stade expérimental, ce produit est encore loin de voir le jour. Les premiers tests ne seront pas réalisés avant des années.

 

Auteur(s): AZ

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le complément alimentaire étudié par Nestlé permettrait d'obtenir des effets similaires au sport.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-