Allaitement: nourrir son enfant au sein le rendrait plus intelligent

Auteur(s)
AZ
Publié le 18 mars 2015 - 13:19
Mis à jour le 19 mars 2015 - 11:21
Image
Une mère allaitant son enfant.
Crédits
©Carlos Garcia Rawlins/Reuters
Les enfants allaités pendant plus d'un an présenterait notamment une intelligence accrue, selon l'étude.
©Carlos Garcia Rawlins/Reuters
Selon une étude brésilienne publiée ce mercredi, un allaitement de longue durée contribuerait à une intelligence accrue, une scolarité plus longue et de meilleurs revenus à l'âge adulte.

Ne jamais sous-estimer les bienfaits de l'allaitement. A en croire une étude brésilienne publiée ce mercredi dans la revue The Lancet Global Health, avoir été nourri au sein présenterait bien des avantages: intelligence accrue, scolarité plus longue, meilleurs revenus à l'âge adulte.

Pour parvenir à ces conclusions, des chercheurs de l'université brésilienne de Pelotas se sont penchés sur le devenir de quelque 3.500 enfants nés en 1982 et nourris au sein depuis le début de leur existence. Après les avoir suivis pendant trente ans, ils ont constaté que l'allaitement avait été bénéfique pour l'ensemble d'entre eux par rapport à ceux qui n'avaient pas été nourris au sein. Pour ne pas fausser les résultats, les chercheurs disent également avoir tenu compte de plusieurs variables susceptibles d'avoir eu un impact sur le résultat, comme le niveau de vie des parents, l'âge de la mère à la naissance ou le fait d'avoir fumé pendant la grossesse.

Les résultats sont surprenants: contre toute attente, les enfants nourris au sein pendant un an auraient ainsi un QI (quotient intellectuel) supérieur de quatre points à ceux allaités pendant moins d'un mois. Ils auraient également eu une scolarité plus longue (de près d'un an), tandis que leurs revenus seraient supérieurs d'un tiers au revenu moyen. D'après le docteur Bernardo Lessa Horta, qui a mené l'étude, la présence d'acides aminés saturés à chaîne longue dans le lait maternel jouerait un rôle essentiel dans le développement du cerveau.

Ce n'est pas la première fois que les bienfaits de l'allaitement sont mis en avant. Dans une étude publiée en 2014 dans la revue Proceedings of the Royal Society, des chercheurs britanniques avaient déjà montré qu'un allaitement de trois à douze mois avait un effet protecteur contre les maladies cardiovasculaires.

L'allaitement est, de plus, encouragé par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Pour l'organisme, c'est l'un des "moyens les plus efficaces" d'assurer la santé et la survie de l'enfant.

 

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.