Attention à l'abus de gel hydro-alcoolique sur les mains des enfants à l'école

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Attention à l'abus de gel hydro-alcoolique sur les mains des enfants à l'école

Publié le 19/01/2021 à 11:42 - Mise à jour à 13:29
Robert ATANASOVSKI / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

Nos enfants utilisent-ils trop de gel hydro-alcoolique ? Dans certaines écoles, assurément. Et cela inquiète les parents qui connaissent les risques engendrés par une utilisation excessive de ces solutions à base d’éthanol.

« L’usage trop fréquent du gel hydro-alcoolique peut causer des irritations, des dérèglements hormonaux, des maux de tête et autres signes systémiques », nous expliquait ce mardi matin une dermatologue parisienne. Une information, ou plutôt un rappel, qui a de quoi inquiéter certains parents exaspérés que leurs enfants se frictionnent les mains au gel hydro-alcoolique 10 fois par jour à l’école.

Par manque de temps, certaines écoles zappent le lavage des mains au savon et à l’eau
Le lavage de main rythme les journées des écoliers depuis le début de la pandémie. De nombreuses fois par jour, nos petits se frottent les mains à l’eau et au savon… ou au gel hydro-alcoolique. Car bien que les autorités sanitaires recommandent de privilégier le lavage traditionnel à l’eau et au savon, certaines écoles font le choix du seul gel hydro-alcoolique. Objectif : gagner du temps ! Faire passer une petite trentaine d’élèves par classe au lavabo conformément au protocole sanitaire en vigueur (à l’arrivée dans l’établissement, avant et après chaque récréation, avant et après chaque repas, après être allé aux toilettes et avant de quitter l’établissement), est, on le comprend, extrêmement chronophage. Mais alors quelle était la pratique et les règles d'hygiène à l'école avant la crise du covid alors que le gel n'était pas utilisé ?

Du gel hydro-alcoolique 10 fois par jour sur des enfants, est-ce un usage excessif ?

 

Les parents inquiets des conséquences pour la santé des enfants
On le comprend également, l’inquiétude des parents d’élèves monte, à l’instar de Sophie : « Je suis tombée des nues lorsque ma fille de 8 ans m’a expliqué qu'à l'école on leur met du gel hydro-alcoolique sur les mains 10 fois par jour voire plus. Les enseignants n’ont pas le temps de les faire passer au lavabo à chaque fois que le protocole sanitaire l’exige. Au final, elle ne se lave donc jamais les mains à l’eau et au savon. Lorsque l’on connaît les risques liés à une exposition trop fréquente au gel hydro-alcoolique, il y a de quoi s’inquiéter ! »  

L’utilisation excessive du gel hydro-alcoolique rend la peau perméable aux perturbateurs endocriniens
En effet, l’utilisation excessive de cette solution n’est pas sans danger pour la santé. L’éthanol constitue 60 à 90% des solutions dites « hydro-alcooliques ». Si ce solvant permet d’éliminer les virus, il supprime aussi la première barrière immunitaire naturelle de la peau. Conséquence : utilisés trop fréquemment, les gels hydro-alcooliques rendent notre épiderme perméable et plus sensible. En 2014, une étude de l’université américaine du Missouri avait montré que cette fragilisation du film protecteur favorise l’absorption par la peau de substances telles que le bisphénol A, considéré comme perturbateur endocrinien et très présent dans notre environnement.

Les gels hydro-alcooliques désinfectent mais ne lavent pas
Bien conscients de ce problème, de nombreux médecins rappellent régulièrement, depuis le début de l’épidémie, que le gel hydro-alcoolique ne doit être utilisé qu’en l’absence d’accès à l’eau et au savon, dans les transports ou dans les commerces par exemple. D’autant que s’ils désinfectent, ils ne lavent pas… et ne débarrassent donc pas les mains de toutes les impuretés, contrairement à un savonnage des mains pendant une trentaine de secondes.

A lire aussi : Covid-19 : Pas d'explosion de la contagion à l'école affirme Blanquer

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Les écoliers doivent se laver les mains près de dix fois par jour

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-